Le mode bureau d’Android Q va-t-il remplacer ChromeOS ?

Il est aujourd’hui certain qu’Android Q, dernière version du système d’exploitation mobile de Google, sera le premier a proposer un mode de bureau natif, semblable à ce que Samsung a mis en place avec sa propre plate-forme DeX. Si pour le moment rien de tangible n’était encore présenté au grand public, nous avons enfin un visuel intéressant à nous mettre sous la dent.

Pour mettre toutes les chances de son côté et réussir l’intégration d’un mode bureau natif, Google a expliqué aux développeurs Android, lors de la Google IO 2019, qu’ils commencent à adapter leurs applications dans des fenêtres redimensionnables et mobiles. Afin d’aider les développeurs la firme de Mountain View a fourni de nouvelles API spécialement dédiées à ces nouveaux besoins.

Le mode bureau natif matérialisé par des développeurs

C’est l’une des vidéos du développeur Daniel Blandford qui fait frémir d’impatience les utilisateurs d’Android. Nous pouvons enfin voir à quoi ressemblera en réalité le mode de bureau natif d’Android Q.

Ce qui est vraiment sensationnel dans cette vidéo, c’est que nous découvrons que Blandfort a été en mesure de connecter son smartphone Android, l’Essentiel Phone à un écran, clavier et souris sans avoir besoin d’autre chose que d’un câble. La prouesse est telle qu’elle relègue les tentatives de Samsung ou de Huawei à l’état de projet archaïque avec leur socle de transmission.

Mode bureau d’android Q

Cette vidéo montre le travail de Blandfort qui a été capable de créer son propre bureau. On y découvre :

  • Un lanceur d’applications façons ChromeOS 2016
  • Une fonction drag and Drop pour placer des icônes directement sur le bureau
  • Un redimensionnement et déplacement des fenêtres
  • L’usage des applications
  • La gestion des connectiques sans fils.

Daniel a développé un authentique bureau qui devrait réellement être le point de départ du mode bureau natif.

La puissance des smartphones dépasse de loin certains PC

Depuis que j’ai découvert cette information, je me pose la question suivante : pourquoi Google voudrait-il faire d’Android une unité centrale d’ordinateur ?

Avant toute chose, il est intéressant de se pencher sur la puissance nécessaire à un utilisateur lambda d’un ordinateur. Ce qui est avéré, c’est qu’une grande majorité des utilisateurs d’ordinateurs ne sont ni des joueurs, ni des développeurs et encore moins des designers, donc nul besoin d’une “Formule 1 pour rouler sur une route nationale”.

La plupart des personnes ayant un PC utilisent 95% de “leurs temps” Internet pour regarder Facebook, YouTube, mais aussi lire leurs emails ou examiner leurs comptes bancaires. Seul le navigateur est utilisé, certains utilisent leur desktop pour regarder des vidéos ou écouter de la musique.

Bref, nous pourrions très bien utiliser un ordinateur des années 80 pour cela !

Au regard des caractéristiques techniques de nos smartphones qui pour certains possèdent des Snapdragon 855 Octo Core 2,8 GHz avec 8Go de RAM, il est clair que les mobiles d’aujourd’hui sont parfois plus puissants que nos vieux ordinateurs et largement suffisants pour gérer la demande système d‘un tableur ou d’un traitement texte.

Il n’est donc pas idiot de se dire que nos bons vieux PC entrée de gamme pourraient être remisés dans un placard. En France la majorité des utilisateurs de smartphones utilisent des produits à des prix défiant toute concurrence (abonnement, etc….). Si Google veut en faire une unité centrale à relier à notre TV alors le marché du PC d’entrée de gamme risque de  disparaître encore un peu plus.

ChromeOS et Windows ne vont-ils pas souffrir du mode bureau natif d’Android ?

Puisque de très bon smartphone sous Android peuvent se trouver à des prix relativement bas comme nous l’avons vu avec le Pixel 3A à moins de 400€, une telle possibilité d’avoir un bureau natif d’Android pourrait mettre à mal et plus encore tout l’écosystème de Microsoft. Comme celui de Google !  

En résumant rapidement, pour posséder un ordinateur de 27” grâce au mode bureau natif d’Android, il serait nécessaire de posséder :

Soit un total de 570€ pour avoir un ordinateur fixe de 27 pouces, mais aussi un smartphone, un photophone de très bonne qualité, une caméra, un GPS… Bref, toutes les fonctions devenues indispensables d’un téléphone d’aujourd’hui.

À ce prix, il n’existe pas ou peu de PC de qualité sous Windows capable de faire tourner autant d’applications sans ralentissement et capable de s’allumer en quelque secondes.

Chrome OS pourrait aussi en pâtir. Si vous possédez un veille ordinateur fixe, il ne vous sera peut-être même pas nécessaire d’acheter un nouvel écran ou un nouveau clavier et du coup, le prix de votre nouveau PC baisse encore considérablement pour passer sous la barre des 400€.

En poussant le raisonnement jusqu’à l’absurde, votre nouveau PC sera même gratuit, car si vous possédez un smartphone compatible Android Q, alors il suffira de le brancher pour avoir votre ordinateur et cela sans débourser un centime.

Quelle est la stratégie de Google avec le bureau natif d’Android Q ?

Je ne pense pas sincèrement que Google ait l’intention de s’attaquer aux personnes équipées d’un PC, comme il n’y a pas d’inquiétude concernant les Chromebook ou ceux sous Windows. La cible du géant du net semble être la personne qui veut aujourd’hui changer son vieil ordinateur de 10 ans d’âge qu’il allume une fois tous les 15 jours, les utilisateurs occasionnels ou encore certains étudiants avec très peu de moyens qui ont de toute façon un smartphone dans la poche.

Avec cela, la filiale d’Alphabet s’attaque à tous les utilisateurs de Windows en leur disant n’achetez plus d’ordinateur, vous en avez déjà un dans la poche ! En offrant cette nouvelle façon d’utiliser Android, Google veut s’imposer partout, entre Chrome OS et Android Q il est clair que nous verrons du Google partout dans très peu de temps.  

Évidemment, en étant partout, tout le temps, Google se positionne pour les 10 prochaines années pour collecter encore et encore nos habitudes etcréer les produits de demain.

Que pensez-vous du mode bureau natif d’Android Q, seriez-vous utilisateur de ce système ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.


Source : androidauthority

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de “Le mode bureau d’Android Q va-t-il remplacer ChromeOS ?”

  1. En voyage, j’utilise déjà uniquement mon smartphone (Pocophone F1, qui a un processeur Snapdragon 845, un écran FHD de plus de 6 pouces, 6 GB de RAM et 64 GB de ROM, plus une carte micro SD de 100 GB, à moins de 300 euros maintenant !) et un simple clavier Bluetooth. Ça ne vaut pas mon Chromebook, mais ça prend moins de place dans mes bagages et ça me fait un souci de moins (perte ou vol).

    Avec un vrai bureau sur Android, si je n’étais pas blogueur (depuis 20 ans) et un peu geek, je pourrais me poser la question de l’utilité de mon Chromebook.

    Pour moi, il ne fait aucun doute que pour les particuliers, le smartphone va remplacer les PC. C’est déjà le cas pour beaucoup de gens, les jeunes notamment

    Il ne fait également aucun doute pour moi, qui utilise les ordinateurs depuis 1982, qu’en 2019 un particulier ou même une entreprise, si elle n’est pas trop spécialisée, a tout intérêt à remplacer ses PC par des Chromebook.

    Google a raison de s’intéresser de près à la question du remplacement des PC par des smartphones, avec son bureau Android, car Android et les smartphones ne se démoderont pas. Alors que les PC, c’est déjà le cas.

    Quant aux Chromebook, quand les smartphones disposeront d’un vrai bureau, il est évident que les utilisateurs, non geeks, n’auront plus guère d’intérêt à s’intéresser à eux.

    Et comme d’habitude, Google n’aura aucun scrupule à décréter la mort de Chrome OS et des Chromebook.

  2. Ça veut aussi dire des apps Android mieux adaptées à Chrome OS. Car cela sera une caractéristique standardisé sur cet plateforme et plus seulement une spécialisation de Chrome OS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :