Wave

6 mars 2021 par

Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome

Le navigateur web Google Chrome est la pièce maitresse du système d’exploitation Chrome OS. Basé sur le projet libre Chromium, il fonctionne sur la majorité actuelle des OS. Ses mises à jour s’effectuent en même temps que celles de Chrome OS si on l’utilise sur un ordinateur fonctionnant avec ce système d’exploitation. On peut donc dire que toutes les six semaines environ, Google nous propose une nouvelle version de cet outil. Alors qu’au lancement de Chrome OS, navigateur et système d’exploitation ne faisaient qu’un au niveau du paramétrage, depuis bientôt deux ans, la séparation entre les deux s’est effectué. Pour ce dossier de la semaine venant en complément d’un dossier précédent sur le même sujet, nous allons voir les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome et ce qu’ils apportent à utilisateur. Tout cela en allant en quelque sorte fouiller dans les « entrailles » autant du navigateur web que de Chrome OS.

Des mises à jour plus rapprochées

Avant de nous intéresser aux possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome, arrêtons-nous un instant sur ses mises à jour. Si jusqu’à présent elles avaient lieu toutes les six semaines et en même temps que celles de Chrome OS pour les utilisateurs de cet OS, un article du blog Chromium, nous apprend que celles-ci vont passer à quatre semaines. Cela commencera avec Google Chrome 94 (M94 dans le graphique ci-dessous) soit au troisième trimestre 2021. Raccourcir les délais permet de garantir un meilleur outil, répondant au plus prêt de l’attente des utilisateurs. Car côté sécurité, les développeurs du navigateur Google Chrome, propose toutes les deux semaines des mises à jour de sécurité. Est-ce que ce délai de quatre semaines sera aussi porté pour Chrome OS ?  On peut l’imaginer. 

Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome
Les cycles de mises à jour du navigateur Google Chrome

Le plus intéressant reste à suivre. Toujours dans cet article, Alex Mineer, responsable de programme technique, opérations Chrome, apporte une information intéressante sur Chrome OS. Il indique en effet qu’il est prévu une prise en charge de plusieurs options de version stable de l’OS. Si jusqu’à présent, il n’y avait pas d’alternative dans le fonctionnement de la version stable, peut-on imaginer demain avoir un navigateur mis à jour alors que le système d’exploitation n’en reçoit plus ? Je pense à ces Chromebook ne recevant plus de mises à jour de sécurité au grand désespoir de ces utilisateurs. Ou peut-être un Chrome OS n’ayant pas les mêmes briques logicielles suivant son processeur ou sa capacité de mémoire, ou simplement sa date de mise en service. À suivre de près.

Le cycle des mises à jour

En tant qu’utilisateur, le système de développement de Chrome est quelque part une opération pour lequel nous ne comprenons pas complétement son importance. Il se base sur un processus très strict et ne s’opérant pas au “doigt mouillé”. Preuve en est avec ce diagramme expliquant les différents cycles dans le processus de publication d’une version.

Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome
Cycle dans le processus de publication d’une version avec des écarts de 4 semaines

On part de Feature Freeze (Gel des fonctionnalités) à Extented Stable Refresh  (Actualisation de la table étendue), soit la version stable améliorée. On remarquera qu’entre les deux, différents picto viennent s’intercaler avec comme l’indique la note du blog cité plus haut un temps de quatre semaines entre chaque progression. En dehors du navigateur Firefox et encore le délai de mise à jour est plus important, seul Google propose avec cet outil, une cadence de mise à jour unique dans le monde des navigateurs web.

Ce diagramme va plus loin dans l’information que veut bien nous communiquer Google. Il affirme de manière indirecte à quel point la firme de Mountain View maitrise parfaitement son sujet. Je ne connais aucunes sociétés développant un navigateur web pouvant se permettre de publier de telles prévisions qu’il s’agisse de Microsoft ou d’Apple. Si on a pu critiquer la communication faite pour Stadia, celle concernant le navigateur web Google Chrome est tirée au cordeau et impeccable dans sa régularité.

Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome

Revenons à notre dossier de la semaine et intéressons-nous aux paramètres du navigateur Google Chrome. Puisqu’ils se différencient de ceux de Chrome OS, pour aller dans l’onglet Paramètres du navigateur, il faudra effectuer les opérations suivantes :

  • ouvrir le navigateur Google Chrome,
  • cliquer sur les trois petits points en haut à droite du navigateur,
  • dans la fenêtre contextuelle cliquer sur Paramètres et un nouvel onglet apparait.

Au premier abord on pourrait penser être dans l’application Paramètres de Chrome OS, ce qui n’est pas le cas. En effet, la lecture du menu gauche ne propose entre autres que des options sur l’utilisateur, la sécurité et les téléchargements. Tout ce qui touche au réseau, les périphériques comme Linux (version bêta) n’est pas présent. Toutes ces informations et bien d’autres concernant Paramètres de Google Chrome ont été traitées en début d’années ici même. Je vous laisse découvrir si ce n’est pas encore le cas, les différentes options offertes dans cet onglet.

Chrome et ses URLs

Régulièrement Nicolas vous propose ce qui est appelé des flags. Il s’agit plus précisément d’outils spécifiques et considéré comme expérimentaux du navigateur Google Chrome, comme la gestion des scanners ou l’activation du Fourre Tout (Tote).  Mais à travers de ce que j’appelle les URLs de Chrome, vous allez pouvoir afficher un nombre impressionnant d’informations.
Pour cela, il suffit d’inscrire dans l’omnibox de Chrome l’url suivante :

chrome://chrome-urls/

Certains liens renvoient autant dans la page Paramètres de Chrome OS que du navigateur Google Chrome. D’autres plus intéressant, affichent des informations précises autant sur le système d’exploitation, le navigateur que les applications installées.

Rapide tour d’horizon de certaines commandes :

  • chrome://bluetooth-internals/#adapter : permet de connaître les périphériques reliés à votre Chromebook. Un scan permet de connaître les appareils à proximité de votre Chromebook et pouvant s’y connecter.
  • chrome://crashes/ : même si Chrome OS est un système d’exploitation (presque) infaillible, il peut arriver qu’il plante. On retrouve sur cette page le journal des plantages qu’il est possible d’envoyer aux développeurs de Chromium
  • chrome://dino/ : si vous êtes accro au jeu du Dino, voici l’url vous permettant d’y jouer. 
  • chrome://gpu/ : affiche les informations sur le processeur graphique de votre Chromebook ou Chromebox. Autant les drivers que les GpuMemoryBuffers Status que les possibilités d’encodages pourront être connus dans cette page. 
  • chrome://inspect/#devices : permet de connaître entre autres toutes les adresses Ip de tous vos périphériques, ordinateurs, routeurs et bornes Wifi branchés au même réseau Wifi. 
  • chrome://internet-config-dialog/ : permet de rejoindre un réseau Wifi, si vous ne pouvez pas accéder à la page Paramètres de Chrome OS.
  • chrome://interstitials/ : si vous vous demandiez où était stockées les pages d’erreurs que peut afficher Google Chrome, vous allez pouvoir les découvrir. Cela va des certificats SSL qui ne sont pas valides au portail Wifi.
  • chrome://media-internals/ : concerne tout ce qui concerne les médias audios et vidéos. Vous allez ainsi pouvoir connaître les urls d’un fichier que vous avez écouté et donc vous permettre de le télécharger. 
  • chrome://new-tab-page : si vous vous demandiez qu’elle fût la commande permettant d’ouvrir une nouvelle page du navigateur Google Chrome, voici la réponse à votre interrogation.
  • chrome://newtab : permet d’ouvrir un nouvel onglet du navigateur Google Chrome.
  • chrome://ntp-tiles-internals/ : affiche les sites que vous consultez de manière régulière ainsi que l’url du favicon de chacun des sites.
  • chrome://power/ : vous indique la charge de la batterie du Chromebook avec pourcentage de chargement comme son taux de déchargement. Vous connaitrez aussi les données sur l’état de veille CPU par CPU.
  • chrome://settings/ : ouvre la page Paramètres du navigateur Google Chrome.
  • chrome://site-engagement/ : présente la liste des sites les plus consultés. Édifiant !
  • chrome://system/ : il s’agit des données de diagnostic système. Si vous cherchez à connaitre le poids exact de chaque application et ce à l’octet prêt développez android_app_storage. 
  • chrome://terms/ : concerne les conditions d’utilisation supplémentaires de Google Chrome et Chrome OS.
  • chrome://usb-internals/ : permet de connaître dans le détail tous les périphériques connectés en Usb à votre Chromebook.
  • chrome://internals/web-app : affiche dans le détail toutes les web  applications internes installées sur l’ordinateur fonctionnant sous Chrome OS. L’intérêt étant que vous pouvez récupérer l’url de l’icône de l’application. 
  • chrome://gpuhang/ : c’est la commande qui fige l’écran pour un temps. À utiliser pour faire peur à son collègue de bureau. 
  • chrome://restart/ : relance Chrome OS.

Je vous ai sélectionné qu’un certain nombre de commandes, à vous de découvrir celle qui peut vous intéresser dans l’utilisation de votre ordinateur. 

Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome

Ce deuxième dossier sur les paramétrages de Google Chrome permet de voir à quel point, il devient de plus en plus puissant et qu’il mérite bien sa place de leader des navigateurs web. Sa mise à jour étant annoncé prochainement à quatre semaines, il est indéniable qu’il va continuer à s’améliorer tant au niveau de la sécurité que de la qualité dans son utilisation. 

Est-ce que pour vous le navigateur Google Chrome est un outil informatique abouti et si c’est le cas qu’appréciez-vous le plus dans son utilisation ?


Soutenez le podcast et Mychromebook !

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages
et rémunérez Nicolas pour son travail avec Tipeee !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Tipeee !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

1 commentaire(s) au sujet de "Les possibilités de paramétrage du navigateur Google Chrome"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :