Wave

27 août 2021 par

Les VPN autres que celui de Google One peuvent être utilisés de nouveau

Si vous nous suivez régulièrement sur le site, vous n’êtes pas sans savoir que Google offre  un VPN à tout utilisateur de Google One à partir du forfait de 2 To. C’est l’un des nombreux avantages que propose régulièrement la firme de Mountain View pour en sorte remercier ses abonnés. Depuis l’arrivée en France de ce service, que ce soit sur smartphone sous Android ou Chrome OS, il n’était plus possible de lancer un autre VPN. Il y avait donc un blocage. Il y a quelques jours par le biais d’une mise à jour, les VPN autres que celui de Google One peuvent être utilisés de nouveau. 

C’était coincé

Quand le service de VPN de Google est arrivé en France, nous étions nombreux à l’attendre. Pensez donc, utiliser un tel service, c’était l’assurance d’avoir un débit excellent tout en étant sûr que nos données ne seraient pas interceptées. C’est effectivement le cas, puisque depuis que j’utilise ce VPN je n’ai pas vu une seule fois un ralentissement dans le transfert des données. Pour ce qui de l’interception de mes données, je vérifie chaque jour ou presque  que mon compte en banque est toujours bien garni. Pour l’instant c’est le cas. Bref, cela fonctionne bien.

L’arrivée de Google sur le marché des VPN en France à en tout cas mis semble-t-il certains prestataires de ce type de service dans l’embarras. C’est bien simple, j’ai fait le tour des principaux et tous ou presque propose des offres spéciales à des prix cassés. On peut ainsi trouver des réductions pouvant aller jusqu’à moins 84 % sur le prix normal. Bien sûr, alors que j’utilise le VPN de Google, certains n’hésitent pas à afficher en haut de page l’adresse Ip que Google m’a attribué et m’affirmer que je ne suis pas protégé. Étonnant non ?

Les VPN autres que celui de Google One peuvent être utilisés de nouveau
L’information comme quoi je ne suis pas protégé, mais surtout indiquant le nom de mon FAI

Justement, lors de mes visites sur les sites de quelques prestataires proposant des services de protections de transfert de données, j’ai appris que mon FAI s’appelait Google FI. Cela a réveillé en moi quelques souvenirs. Google FI a été lancé en 2015 aux États-Unis. Sa fonction est de proposer en permanence aux abonnés de ce service, une connexion de la meilleure qualité. Qu’elle provienne du Wifi ou de la 4G, avec basculement entre les réseaux suivant la force des signaux, l’utilisateur est assuré d’avoir toujours un signal parfait sécurisé par l’utilisation d’un VPN automatique. 

Google, un futur opérateur virtuel ?

Au mois de février 2020, des rumeurs ont fait état d’une possible arrivée d’un nouvel opérateur sous le statut de MVNO (Mobile Virtual Network Operator). Son nom ? Google Fi. Cela faisait suite à une demande de référencement auprès de l’Office de l’Union Européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO – EU Intellectual Property Office). Je vous laisse trouver le nom déposé. Pour ce qui concerne le statut de MVNO, il s’agit d’un opérateur virtuel qui achète à bas des paquets de communication pour les revendre ensuite sous sa marque. On trouve ainsi une série d’établissements bancaires qui propose ce type de service, comme des radios privées et autres prestataires. 

On peut donc imaginer que la première marche de la mise en place de son projet sur le sol français au niveau de la communication mobile, passe d’abord par le VPN qu’elle propose depuis peu. Une sorte de mise en bouche, qui demain pourra englober aussi la téléphonie mobile avec pour attirer le chaland le chiffrement des données via le VPN proposé actuellement par Google One.

Le mode de fonctionnement du VPN de Google One

Il y a quelques jours, avant la rédaction de cet article et afin de m’assurer que le VPN de Google One, ne sortait pas ma connexion d’un serveur de Google situé en dehors de l’hexagone, j’ai pris contact avec l’HelpDesk de Google One. J’ai donc posé la question suivante :
Je voudrais savoir tout d’abord si l’adresse IP qui est alloué lors de l’utilisation du VPN est celle du pays ou on se trouve, ou s’agit-il d’une adresse états-unienne ?
La réponse de mon interlocuteur par tchat interposé a été la suivante :
Actuellement le VPN est censé vous attribuez une adresse IP dans le même pays pour permettre à l’utilisateur de continuer d’avoir accès aux produits et services locaux, mais tout en restant inconnu.

Si je m’en tiens à la réponse donnée, ma connexion est bien sortie d’un serveur de Google situé en France. Si pour les prestataires de service de VPN qui indique Google FI comme étant mon FAI, cela montre donc que Google s’implante discrètement dans l’hexagone.

Tout autre VPN fonctionne maintenant

Comme je l’indique en début de cet article, l’utilisation d’un VPN autre que celui de Google était bloqué depuis qu’il propose ce service. Autant sur smartphone Pixel que sur Chrome OS, sachant que pour utiliser le service de Google, il fallait passer par l’application sous Android. Un utilisateur voulant alterner sa protection au niveau de ses données se trouvait donc bloqué s’il voulait employer un autre VPN. Les mises à jour autant sur Android Bêta 12 comme sur Chrome OS ont corrigé le souci. 

Les VPN autres que celui de Google One peuvent être utilisés de nouveau

Cette petite information sur la possibilité d’utiliser un autre VPN que celui de Google One, n’est à mon sens pas la plus importante. C’est bien celle concernant l’arrivée éventuelle de Google comme opérateur virtuel sur le sol français qui a bien plus d’importance. Elle montre si c’est le cas que la firme de Mountain View a bien l’intention de s’implanter à tous les niveaux dans l’hexagone. On peut très bien imaginer que demain elle se déclare aussi comme FAI, proposant un packaging Internet et Mobile à un prix très concurrentiel. Elle a les outils pour le faire et aussi l’argent pour s’imposer plus rapidement. L’arrivée d’un tel opérateur risquerait si c’est le cas de chambouler le paysage de la communication plus profondément que l’on peut l’imaginer. À suivre…. 

Est-ce que vous utilisiez un autre VPN que celui de Google One et se trouvait-il bloquer ? Que pensez-vous de cette hypothèse de l’arrivée de Google comme opérateur mobile en France ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

2 commentaire(s) au sujet de "Les VPN autres que celui de Google One peuvent être utilisés de nouveau"

  1. J’utilise NordVPN depuis pas mal de temps, aussi bien sous windows qu’Android et ChromeOS.
    Je n’ai eu aucun soucis avec l’arrivée du VPN de Google

  2. Bonjour..mes réactions a chaud ..l’avis d’un vieux !
    Mon utilisation étant essentiellement à mon domicile je n’utilise pas de VPN mais pour être informé et sachant que j’ai aussi une adresse mail chez Proton je me suis inscris a leur offre gratuite Proton VPN que j’ai par curiosité testée et qui fonctionne bien sans ralentir les recherches
    Je n’ai pas la chance ni les besoins d’un G One Drive a 2 To mes 200 Go suffisent a mon utilisation ..donc pas de VPN Google gratuit
    Pour ce qui est de voir Google devenir un FAI en France je suis partagé entre le fait d’avoir une prestation intégrée d’une part et un manque de choix d’autre part sachant qu’il y a aussi la téléphonie et la TV chez les FAI français actuels Wait and see !
    Bon weekend
    Bernard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :