L’outil informatique a deux ennemis : la poussière et l’eau . Cette incompatibilité peut entraîner soit un ralentissement dans le fonctionnement de l’ordinateur, soit carrément son arrêt brutal et définitif. Si on ne peut pas anticiper le versement de liquide sur un outil informatique, on peut par un entretien régulier, permettre qu’il fonctionne parfaitement et longtemps. Justement, utilisateur d’un Vero 514 d’Acer, après plus de six mois d’emploi, je me propose de nettoyer le ventilateur de cet ordinateur. 

Coup de coeur pour le Vero 514 d’Acer

Le Vero 514 d’Acer est un Chromebook que j’utilise maintenant depuis un peu plus de six mois. J’ai acheté ce produit un peu sur un coup de cœur mais également sur ses possibilités offrant à l’utilisateur des moyens d’employer pleinement les PWA comme les applications. Et puis, je dois reconnaître que son côté “green” ne m’avait pas laissé indifférent. Voici un ordinateur dont une bonne partie de la structure est composée jusqu’à 50% de plastique recyclé. De plus, son look granuleux vert n’a pas été pour me déplaire. Cela changeait des habituels habillages parfois en couleur mais généralement de couleur gris foncé. Bref, vous l’aurez compris, ce Chromebook m’avait et m’emballe toujours. De plus, il m’a enlevé cette sédentarité que j’ai en employant des Chromebox. 

Acer Chromebook Vero CBV514-1H 14

599,99 

Modèle du processeur : Intel Core i3 Capacité de stockage: 128Go Taille de l’écran (pouces): 14″ RAM installée: 8Go

Catégorie :

La poussière, un ennemi invisible

Comme je l’indiquais plus haut, la poussière est l’un des deux ennemis des outils informatiques. Cela concerne tous ces produits, qu’ils soient sédentaires ou mobiles, et fonctionnant avec un ou plusieurs processeurs, carte de stockage et mémoire. Mais ceux qui sont particulièrement vulnérables sont ceux pourvus d’un ventilateur. Cet outil a pour but par le biais de l’air de refroidir soit de l’eau en circuit fermé, soit une pièce de métal conductrice de chaleur. Dans les deux cas, l’air joue un rôle de régulateur de la température du processeur, permettant ainsi le bon fonctionnement de l’outil informatique. 

Test du Chromebook Acer Vero 514 (CBV514-1H-P1A0)

Une bonne ventilation passe par des grilles

Afin de permettre une bonne sortie de l’air venant du ventilateur, les ordinateurs ayant un tel outil, se voient pourvu de grilles de ventilation.  Elles se positionnent généralement à la jointure du châssis et de l’écran. Aspirée par en dessous et après avoir effectué le refroidissement et donc s’être réchauffée, l’air est expulsé généralement par les grilles. De manière générale, pour les Chromebook, le ventilateur va fonctionner quand un calcul important est demandé. Cela va être l’emploi d’une application gourmande en ressource, un nombre très important d’onglets ouverts. 

Un Chromebook facilement réparable

Quand le Vero 514 d’Acer a été présenté à la presse, il a été mis en avant sa réparabilité. Ainsi, il a été expliqué que le changement de batterie pouvait être opéré par l’utilisateur lui-même. En effet, pas de vis de démontage cachées par un patin. Elles sont visibles et avec un tournevis cruciforme de type PH0, les 10 vis positionnées sur la base du Chromebook se démontent facilement. 

Acer nous présente ses nouveaux Chromebook

Bien sûr, avant tout démontage d’un appareil électrique, il faut l’éteindre et s’assurer qu’aucun câble n’est branché. Voyons maintenant les différentes opérations à effectuer pour le nettoyage du ventilateur et ses pièces annexes du Vero 514. 

Démonter en prenant son temps

L’appareil retourné, voici comment il se présente. (voir image ci-dessous). On dévisse chacune des 10 vis que l’on va ranger dans une soucoupe par exemple. 

Le dessous du Chromebook
Le dessous du Chromebook

Afin de désolidariser le couvercle du reste du châssis, employer une carte bleue périmée.  Vous allez la passer dans la jointure et vous devriez entendre le clic des ergots qui sautent. Attention, je n’ai pas dit qu’ils se cassaient, simplement qu’ils se désolidarisent de la structure. Faire le tour du couvercle, en faisant attention quand on passe au niveau des jointures de l’écran. Lorsque vous enlevez le couvercle, le retirer doucement. Même si ce n’est pas le cas pour le Vero 514, il peut arriver qu’un constructeur ait relié des câbles électroniques entre le châssis et la carte mère. Il faut donc la soulever avec précaution. Ne forcez jamais et surtout prenez votre temps. 

Un recto / verso bien différent

Le couvercle du dessous du Chromebook dévisser et enlever, voici comment il se présente sur son recto. (voir image ci-dessous).

La partie recto démonté
La partie recto démonté

Et maintenant le côté intérieur de ce couvercle (voir image ci-dessous). Comme on le remarque, la différence dans l’aspect est importante. Ici plus ce côté granuleux comme le côté “green” de la structure.

Si Steve Jobs était vivant, en voyant ce produit, il renverrait illico le concepteur à ses pénates. Il considérait que même que ce qui n’était pas vu par l’utilisateur se devait d’être beau. Une conception malheureusement qui n’est pas appliquée par tous. La preuve !

La partie verso
La partie verso

Un agencement intérieur bien propre

Pour ce qui concerne l’agencement des différents modules, on peut dire que cela est bien rangé et propre. (voir image ci-dessous). On constate en tout cas que le ventilateur est plein de poussières. 

Nettoyage de la poussière à l’intérieur du Vero 514 d’Acer
L’intérieur du Chromebook

Le ventilateur est facilement démontable. Toujours avec le même tournevis (PH0) on enlève les deux vis qui le maintiennent. Là encore, on les range dans la soucoupe. 

Un dissipateur de chaleur très spécial

Pour la partie assurant le transport de la chaleur du processeur aux grilles du ventilateur, on dévisse quatre vis et toujours avec le même tournevis

Pâte thermique de haute performance pour tous les processeurs (CPU, GPU – PC, PS4, XBOX)

4,73 

COMPOSÉ THERMIQUE: La formule du MX-4 garantit une dissipation thermique exceptionnelle des composants et supporte la stabilité nécessaire pour pousser votre système à ses limites FACILE À APPLIQUER: Avec une consistance idéale qui ne durcit pas, la pâte MX-4 est très facile à appliquer avec la seringue, même pour les débutants

Catégorie :

On enlève la pièce (voir image ci-dessous) et on nettoie la pâte thermique avec un coton tige. On effectue l’opération autant sur la pièce que l’on vient d’enlever que sur le processeur. 

Nettoyage de la poussière à l’intérieur du Vero 514 d’Acer
Le dissipateur de chaleur positionné ordinairement au-dessus du processeur

Bien nettoyer le ventilateur

Maintenant intéressons-nous au ventilateur comme aux grilles de la pièce que nous venons de dévisser. On remarque que la poussière mais surtout des fibres obstruent en partie l’entrée de l’air vers le ventilateur. Pour le nettoyage, une bombe à air suffit. Pour ce qui me concerne, ayant un compresseur un coup de pistolet à air suffit. 

Nettoyage de la poussière à l’intérieur du Vero 514 d’Acer
Une vue sur le ventilateur

Le nettoyage étant effectué, il s’agit de remonter l’ensemble, mais auparavant on va mettre de la pâte thermique. Il ne s’agit pas d’en mettre beaucoup vu la surface. Il suffit d’en mettre la grosseur d’un grain de poivre. Pas plus. 

On remonte le tout dans le sens inverse du démontage. On ne remonte pas à la force, tout doit se faire en douceur et on s’assure que le Chromebook fonctionne. 

Nettoyage de la poussière à l’intérieur du Vero 514 d’Acer

Ce type de nettoyage s’opère pour les Chromebook muni d’un ventilateur. En effet, l’IdeaPad Duet de Lenovo, n’ayant pas ce type d’élément, nul besoin de le démonter. Le refroidissement s’effectuant via la structure même de l’appareil. 

Le démontage et nettoyage du Vero 514 n’est pas un exemple standard de l’entretien des Chromebook. Malheureusement, les constructeurs ne nous permettent pas d’avoir pour un temps leurs produits afin de vous proposer ce type d’information. Pourtant, il me plairait de vous proposer ce type de renseignement. 

Si vous aussi vous vous lancez dans le nettoyage de votre Chromebook, ou pourquoi pas de votre Chromebox, le seul conseil que je pourrais vous donner est de prendre votre temps. Ne vous pressez pas, prenez des photos de chaque étape s’il le faut afin de vous rappeler comment était positionné telle ou telle pièce. Cela vous permettra de ne pas vous retrouvez avec une vis en trop, comme trop souvent cela m’est arrivé. En tout cas, sachez que le forum du site est là pour vous aider dans votre entreprise.

Démontez-vous régulièrement votre Chromebook pour le nettoyage ? Si c’est le cas, venez-nous dire dans les commentaires comment vous vous y prenez ? 

Shares:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.