Test du détecteur de fumée Konyks FireSafe

Après le test d’une ampoule connectée et du contrôleur de chauffage eCosy, je vous propose un test du détecteur de fumée Konyks FireSafe. Pour rappel, l’installation d’un détecteur de fumée est obligatoire dans tous les logements depuis 2015 et doit respecter certains standards définis. Cependant, ces appareils me paraissent beaucoup plus intéressants s’ils sont connectés car ainsi. Je peux être prévenu en cas de début d’incendie dans mon logement. Notre partenaire Konyks proposant un produit répondant à toutes ces attentes, je me dois de le tester et vous donner mon avis.

Déballage et configuration du détecteur de fumée

Comme toujours, la boîte est aux couleurs de Konyks. Une fois ouverte, je découvre le détecteur de fumée ainsi qu’un lot de deux piles permettant une autonomie annoncée de 18 à 24 mois.

L’installation est très simple: Il me suffit de retourner le boîtier puis de tourner le couvercle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Surprise: je découvre le kit de fixation 🙂 J’insère ensuite les deux piles et referme le capot en le vissant.

Je passe ensuite à l’installation de ce nouveau produit dans l’application. Si vous n’avez encore jamais installé de produits Konyks, je vous invite à lire mes deux précédents articles.

Konyks
Konyks
Développeur: Apynov
Prix: Gratuit

Dans le cas contraire, ce processus est toujours aussi simple: Une fois l’application lancée, je clique en haut à droite sur l’icône [ + ] pour ajouter cet appareil (nommé Smode detectors). Je valide ma connexion WiFi puis je réinitialise l’appareil en suivant les instructions. Au bout de quelques secondes, je retrouve mon nouvel appareil dans l’application du constructeur.

Suite à l’installation de cet appareil, l’application me propose un test de notification sur mon téléphone:

Test du détecteur de fumée Konyks FireSafe
Test du détecteur de fumée Konyks FireSafe

Lancement des tests d’usages

Je clique donc sur <Tester> et après quelques validations, j’arrive sur un écran décrivant les différentes alertes possibles:

  • Détection de fumée,
  • détérioration de l’appareil,
  • piles faibles, …

J’imagine que je pourrais donc oublier ce boîtier et que je n’aurai qu’à suivre les instructions s’affichant, si besoin, sur mon téléphone.

Il ne me reste plus qu’à fixer le boîtier à l’endroit voulu à l’aide des vis fournies. Cependant, vu son poids, je pense qu’il peut également être fixé sans soucis avec un ruban double face. Je vous déconseille fortement de le fixer prêt de votre plaque de cuisson, une cheminée ou dans une salle de bain afin d’éviter de fausses alertes.

Enfin, si vous désirez tester sa puissance sonore, il vous suffit de rester appuyer quelques secondes sur le bouton central pour entendre un (gros) bip.

Configuration dans Google Home et autre solution domotique

J’avoue ne pas être sûr de l’utilité de Google Assistant pour ce type de produit ! Mais comme toujours, quelques manipulations suffisent pour le détecter et l’associer à une pièce. Cependant, il peut être utile d’intégrer ce produit avec par exemple l’ampoule connectée du constructeur. Pour cela, je vous recommande de définir un scénario directement dans l’application du constructeur. Ainsi, vous pourrez créer une règle du type: Si le détecteur constate qu’il y a de la fumée alors allume la lumière en rouge

Conclusion

Voici donc le test du détecteur de fumée Konyks FireSafe qui reprend tout ce que je pouvais  attendre de ce type d’appareil. En effet, il est compatible avec les normes officielles en vigueur et est connecté. Ainsi, je peux être informé à tout moment en cas de soucis dans mon logement. Enfin, il peut facilement s’intégrer dans des scénarios grâce à l’application mobile. Léger, je pourrais facilement le fixer n’importe où dans mon logement. Enfin, comme souvent, Konyks propose un tarif attractif puisqu’on peut acheter ce détecteur de fumée directement sur le site du constructeur ou à la FNAC pour 39,90€.

Avez-vous déjà pensé à domotiser votre détecteur de fumée ? Si non, allez-vous sauter le pas ? J’attends vos retours en commentaires.

A bientôt…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :