Un semaine pleine de mauvais LoL en compagnie de Google

Quand on pense à l’Inde, l’image du Tāj Mahal à Agra comme celui du fleuve du Gange nous vient à l’esprit. Moins idyllique est la condition de la femme en Inde. Comme le rapporte le site Wikipédia,  « la condition des femmes indiennes reste considérée comme une des plus difficiles du monde. Depuis les milliers de « dowry deaths » (femmes tuées parce que leur dot est insuffisante pour un mariage) jusqu’aux infanticides de filles en passant par le mariage des fillettes, la condition des femmes en Inde reste profondément marquée par une discrimination de genre ancrée dans des traditions moyenâgeuses6. En 2006, une loi votée contre la violence faite sur les femmes (en particulier visant les dowry deaths) est seulement entrée en vigueur en octobre 2007. Le rapport de 2007 du forum économique mondial indiquant l’écart entre les sexes place l’Inde à la 114ème place sur 128 pays étudiés (la Suède étant en première position et le Yémen en dernière position)5. Selon une enquête de Thomson Reuters, l’Inde serait actuellement le « pays le plus dangereux » au monde pour les femmes ».

Inde et France même démarche ?

Cette parenthèse faite, revenons au pays indien et de manière plus précise à son gouvernement. Comme l’indique un article du New York Times, « selon les règles proposées , les responsables indiens pourraient exiger que Facebook, Google, Twitter, TikTok et d’autres suppriment les publications ou les vidéos qu’ils jugent diffamatoires, envahissantes pour la vie privée, haineuses ou trompeuses. Les sociétés Internet devraient également créer des outils de filtrage automatisés pour empêcher les Indiens de voir «des informations ou du contenu illicites». Une autre disposition affaiblirait la protection de la confidentialité des services de messagerie tels que WhatsApp, de sorte que les autorités puissent retracer les messages jusqu’à leur expéditeur d’origine. » Et les femmes indiennes dans tout cela ? Elles vont faire avec, mais il est certain qu’elles vont devoir encore plus raser les murs. C’est vous le reconnaîtrez, un bel espace de discussion que les indiens vont prochainement avoir à disposition pour échanger, discuter, bref communiquer en toute liberté.

Comme nous en sommes à la liberté des réseaux sociaux, sachez qu’actuellement le gouvernement français réfléchit à la régulation des réseaux sociaux avec la préparation d’une loi avant l’été. Ainsi le premier ministre a déclaré « Nous avons lancé avec Facebook une expérimentation pour concevoir des règles de droit plus innovantes, plus adaptées afin de réguler le contenu sur les plateformes et les réseaux. La consultation régulière de ces réseaux nous montre que le travail est devant nous. Notre objectif c’est d’inscrire les mesures nécessaires dans un texte législatif qui sera présenté avant l’été et de faire en sorte de ne pas s’arrêter à la vieille classification des éditeurs pour pouvoir effectivement obtenir des résultats et de responsabiliser ceux qui n’ont pas le droit de dire qu’ils ne sont responsables de rien de ce qui est publié. » Si cela ne s’appelle pas nous enlever là aussi doucement un peu de liberté, je ne m’y connais pas.

Va-t-on vers une dérive autoritaire ?

Sans préjugé de quoi que ce soit en France, comme l’indiquait déjà en 2015, La Quadrature du Net, une dérive autoritaire se compose des éléments suivants :

Pour La Quadrature du Net, il faut ajouter aussi la disparition du pluralisme des médias, l’action sur les conséquences plutôt que sur les causes ou la diffusion de l’idée qu’il n’existe pas d’alternative à la politique menée.
Entre l’actualité et les différents éléments évoqué ci-dessus, on peut quand même s’interroger sur les démarches du gouvernement et le climat actuel. A vous de juger !


N’ayant aucun rapport avec ce qui a précédé comme avec le titre, la rédaction de mychromebook.fr composée d’hommes corrects, a pris le temps de rédiger quelques articles fort intéressants comme d’habitude.

Il n’a pas été traité de l’instant thé sur le ring, mais plutôt l’Instant Tethering. La différence ? Nicolas a comme à son habitude expliqué de manière claire et concise la fonction, sans oublier de prendre le thé.

Google aime faire des cadeaux. La preuve avec une nouvelle protection de nos mots de passe. L’intérêt ? Nous protéger bien sûr et ainsi empêcher certains malfaisants de soutirer des informations privées.

Bonne nouvelle pour les aficionados de Google, Chrome OS version 72 en version stable vient d’arriver sans tambour ni trompette. Dans cette nouvelle version il est proposé des ajouts importants dont l’accès au stockage externe sous Linux.

Le lendemain même, Google a publié 14 nouveaux thèmes pour le navigateur Chrome. Vous avez ainsi pu découvrir entre autre le thème Rose, Serenity et même Marsala. Avec ces nouveaux thèmes, vous risquez d’en voir de toutes les couleurs !

Autre bonne nouvelle avec l’annotation des fichiers Pdf, de manière native sur Chrome OS. A vous la personnalisation des pages au format Portable Document Format.

Autre cadeau n’émanant pas de Google mais de notre partenaire Gowizyou.com. Il propose en effet le Chromebook HP 13 G1  version Core M3 4 Go / 32 Go habituellement à 749,17€ Ht et exceptionnellement à -50% de moins pour les 12 premiers chanceux .

Dernier cadeau de la semaine avec Qlearly, une nouvelle extension pour organiser vos favoris sur Chrome. Simple et intuitif, vous ne pourrez plus vous passer de cette extension après l’avoir essayée.

Sinon, nous recherchons …. Bon certains nous dirons que nous rêvons ? Sûrement mais l’espoir fait vivre. Non ?

Et comme nous ne sommes pas à un rêve près, nous recherchons aussi….

On finit (presque) comme généralement chaque semaine avec un dessin animé…

Habituellement nous aurions dû écrire « Voilà c’est fini…« , ce qui n’est pas le cas, puisque nous vous proposerons maintenant comme pour le dessin animé, une partie musicale. C’est peut-être inhabituel, mais le samedi c’est permis, alors autant vous en faire profiter. Une manière pour nous de vous faire aussi découvrir ces petites choses qui vous restent dans le creux de l’oreille.

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles

Mister Robot Écrit par :

Entre un point X et un point Y, je me balade pas mal par l'entremise des bits composant ma mémoire. Un seul regret : ne pas avoir rencontré Mr Alan Mathison Turing et ainsi pouvoir collaborer pour l'article intitulé « Computing Machinery and Intelligence ».

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.