Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :

Une attaque en règle contre Microsoft et Apple de la part de Google

/
/
/
170 Views

Google se moque des Os de Microsoft et Apple dans deux vidéos. Est-ce raisonnable ?

Jusqu’à présent, Google nous présentait les produits Chromebook sans attaquer frontalement les systèmes d’exploitations proposés par Microsoft et Apple. Elle avait plutôt tendance à vendre les Chromebook comme pouvant narguer le temps, offrant une sécurité accrue et bien sûr une synchronisation parfaite entre les différentes applications de l’éco-système de Google. (Voir à ce sujet la rubrique Mardi Cinéma présentant les publicités sur les Chromebook.)

Jusqu’à présent…. mais cette période est révolue et l’attaque qui a lieu à travers ces deux publicités (voir plus bas) risque de faire mal, aussi si vous permettez cette expression, faire des morts. Tout d’abord, on n’hésite plus à montrer les mauvais côtés des Os comme Microsoft, MacOs mais aussi Linux, dans un tempo enjoué emmené par la Marche Slave, OP.31 de Tchaikovsky. Il semble tellement y en avoir qu’ils sont montrés de manière rapide tout en restant visibles. Dans le même temps, la charge musicale indique  la volonté de Google de ne pas se conformer à une certaine politesse des mots et des images pour arriver à ce qu’elle désire et ainsi tout écraser au pas de charge. Un tel écart de langage inhabituel montre à quel point la société se sent forte et prête à écarter ses concurrents. Car il s’agit bien de cela : devenir le numéro UN avec Chrome OS, comme elle l’est avec Android. 

Preuve que ces deux publicités bousculent le traditionnel fair-play de Google, les débats ont été serrés au sein de la rédaction de mychromebook lors de la rédaction de cet article. J’avais en effet, ici même débattu concernant la publicité faite par Microsoft sur les Chromebook et même si cela semblait prématuré de le dire, je mesurais à cette époque le potentiel de Chrome OS et par là-même celui des Chromebook. Microsoft n’avait pas bien saisi le futur de ce qui est aujourd’hui un acteur majeur de l’informatique, mais la publicité de l’époque était charmante et pleine d’humour comme je le disais en son temps. Aujourd’hui rien de tel de la part de Google. Elle renvoie à son interlocuteur un message moins feutré, montrant la manière dont elle considère les autres acteurs : des seconds à devenir puisqu’elle sera demain le numéro UN. C’est là que les débats s’opposent, car demain Google ne sera-t-il pas dans la position où se trouve aujourd’hui Microsoft ? L’avenir nous le dira, mais il est frappant de voir à quel point chacun rend coup pour coup. Même à quelques années d’intervalles. Ce n’est pas le cas à la rédaction, soyez rassuré, tout se passant par l’entremise d’Hangouts.



Ainsi donc la société Google est prête à prendre la première place et elle le dit. Depuis le début de l’année, nous avons ici même indiqué l’importance prise par Chrome OS avec toutes les nouveautés proposées de manière hebdomadaire et presque journalière. Aujourd’hui, la firme de Montain View sans le dire indique qu’elle en a “encore sous le capot”. Pour preuve l’apparition dans les deux publicité de deux produits non encore officiellement utilisables dans Chrome OS. Le premier concerne le jeu PUBG et le second Lightroom d’Adobe.

Et puis même si ce n’est pas patent au premier abord, ces deux publicités s’adressent à quatre publics.

Le premier est l’utilisateur de Windows, MacOs, avec toutes les fenêtres d’alerte qu’il voit apparaître (presque) tous les jours lors de l’utilisation de l’un de ces systèmes d’exploitations.

Le second public est celui qui possède un Chromebook. Avec ces deux petits films,  il se retrouve à avoir des arguments “en béton” face aux détracteurs de Chrome OS.

Le troisième public auquel s’adresse ces messages, concerne les dirigeants de Microsoft comme ceux d’Apple. Leurs patrons respectifs ont à un moment donné rabaissé ce qu’ils considéraient comme système d’exploitation non abouti, dixit Tim Cook.

Enfin le dernier public doit se sentir encore plus touché car il s’agit là des concepteurs/développeurs de Windows, Apple et autres Os. Grace à eux les écrans bleus de la mort existent, comme les fenêtres incompréhensibles de MacOs.
Par ses deux publicités, Google répond à ses détracteurs en démontrant qu’il a développé un produit tenant la route ; ce qui n’est pas le cas pour ceux qui se sentent visés. Nous avions écrit un article vous expliquant que tout ce que vous pensiez savoir des Chromebook était faux et cela se confirme tant Google est confiant et nargue ses concurrents aux travers de ces deux vidéos



Un même message, deux publicités

Même si cela ne semble pas visible au premier abord, Google propose deux publicités, avec le même tempo musical mais des différences au début et à la fin.

Voici la première vidéo même si officiellement elle n’est pas répertorié par Youtube.

La seconde publicité officiellement répertorié par Youtube

La date de parution de ces deux publicités n’est pas anodine : prendre des parts de marché à la concurrence pour la rentrée scolaire 2018/2019, en pointant du doigt les faiblesses des concurrents.

C’est là que le débat au sein de la rédaction du site s’oppose. Me concernant, si je suis un grand fan de Google et des Chromebook, je dois avouer que ses adversaires se sont nettement améliorés sur tous les points listés dans les deux vidéos. Je trouve dommage de la part de Google de se rabaisser en pointant les faiblesses des autres Os plutôt que d’expliciter ses propres qualités. Pourtant dieu sait comme ChromeOS possède de nombreuses forces le positionnant parmi l’un des meilleurs OS du monde.

Pour Mister Robot, le discours est tout autre : la guerre feutrée est terminée. Google est en position de force. Il doit montrer les dents et s’imposer de manière brutale sur un marché ultra concurrentiel pour devenir le premier. Passer devant Apple, Microsoft mais aussi se préparer à des avancées majeures de tout autre Os, pouvant venir aussi bien de Chine que de tout autre pays.

Que pensez-vous de cette vidéo, humour ou attaque malsaine ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] lieu jusqu’à présent entre Google et Microsoft/Apple and Co. Comme le résumait si bien Nicolas parlant ici même du contenu…. “Elle renvoie à son interlocuteur un message moins feutré, montrant la manière dont elle […]

trackback

[…] Google […]

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :