Wave

15 mai 2022 par

After Show #5 : Les ventes en bernes de Chromebook au premier trimestre 2022

Bonjour ou rebonjour à toutes et à tous ! Nous nous retrouvons une nouvelle fois pour l’after Show. Ici, nous sommes plus décontractés, plus cool, mais, cela ne nous empêche pas d’aborder des sujets importants. Ce soir, nous rejoignons Laurent pour sa chronique du dimanche soir et quelque chose me dit qu’il va pousser son coup de gueule contre un acteur majeur de la tech. Ensuite, Sylvain, Thierry et moi-même nous parlerons de nos applications coup de cœur. Enfin, nous partirons au tribunal des ventes pour juger « Les ventes en bernes de Chromebook »

Si nous pouvons vous proposer cet épisode en live ou en podcast gratuitement, c’est grâce à nos soutiens Patreon, Michel, Morgane, ou encore, Patrick, qui nous aident à financer les outils de diffusion. Merci à eux. Alors, si comme nos Patreons vous souhaitez nous aider, rendez-vous sur Patreon.com/mychomebook pour nous payer une bière. 

Mais, sans plus attendre, Laurent nous propose la chronique du dimanche soir, sur les faits qui l’ont marqué ces 15 derniers jours

Le replay du CKB SHOW

Écoutez le podcast sur vos applications préférées

Chronique de Laurent

 Il y a deux faits qui m’ont marqué au cours des quinze derniers jours et dont je souhaiterais vous entretenir. Le premier marqueur concerne l’achat du réseau social Twitter par Elon Musk. Je rappelle pour ceux qui ne le connaissent pas que c’est le promoteur du véhicule électrique avec la marque Tesla et du voyage dans l’espace avec Space X. Arrêtons-nous un instant sur la société Tesla d’Elon Musk.

Cet homme qui nous vend un véhicule non polluant va devoir revoir sa copie. En effet, contrairement à une idée reçue, les véhicules électriques polluent, c’est ce qui ressort d’une étude de l’ADEME. Ils polluent puisque émettant des quantités importantes de particules fines. Les causes étant dues au poids important des batteries obligeant à utiliser des pneus larges et au freinage même s’il est dit régénératif puisqu’il transforme en électricité l’énergie dissipée lors de la diminution de vitesse.

Enfin, sachez qu’il n’existerait malgré tout pas un “un écart significatif” entre les émissions de particules des véhicules électriques les plus autonomes (et donc les plus lourds) et les véhicules thermiques récents dotés de filtres à particules. Les particules émises par l’abrasion des pneus, le contact des roues sur la chaussée ou les systèmes de freinage sont devenus “largement prépondérantes” par rapport à celles émises par les gaz d’échappement, note l’ADEME dans son rapport.

Graphique permettant de comprendre la part de pollution faite par les véhicules électriques.
Graphique permettant de comprendre la part de pollution faite par les véhicules électriques. 

Les véhicules électriques sont plus polluants qu’on veut bien nous le dire

Donc Elon Musk va donc revoir son discours sur son véhicule non polluant. Il a racheté dernièrement la société Twitter, pour la modique somme de 44 milliards de dollars soit 41,7 milliards d’euros.  Ce réseau social compte 330 millions d’utilisateurs réguliers du petit oiseau bleu. Vu qu’il n’apprécie pas les critiques et se prenant pour Dieu voulant aller vivre sur Mars, j’aurais préféré qu’il s’intéresse d’un peu plus prêt au futur de l’homme.

Le futur de nos enfants, de ceux qui naissent aujourd’hui. Demain, ils vont, en effet, cuire et boire la tasse. Cuire, car le dernier rapport du GIEC prévoit un réchauffement minimum de 2.1 C. Boire la tasse puisque, la montée des eaux sur l’ensemble de la planète est amené à s’amplifier. À quoi servira demain le véhicule électrique Tesla, comme d’envoyer des hommes sur Mars ou le réseau social Twitter, quand nos enfants devront survivre et ne plus vivre ? 

Google investi dans l’électricité propre

Le second marqueur concerne bien sûr la firme de Mountain View. À l’opposé d’Elon Musk, Google investit dans une électricité propre. Cela concerne au premier chef les serveurs, où sont entreposées nos données. C’est ce qui nous a été permis de découvrir lors d’un événement public, mais aussi relayé par vidéo et concernant la journée de la Terre.

Si l’accent a été mis bien sûr sur les actions entreprises pour une électricité propre, c’était aussi l’occasion de présenter autant chromeOS que chromeOS Flex. Ce dernier étant amené à être employé sur les ordinateurs n’acceptant plus leurs OS d’origines. En œuvrant pour un avenir durable par le biais de chromeOS, Google s’engage à participer à la protection de l’environnement, et donc de la planète. Bien sûr, Google engage des fonds propres dans ces actions et je trouve cela un peu plus intelligent que de polluer avec des véhicules électriques. Surtout que la firme de Mountain View à pour ambition de devenir la première grande entreprise à utiliser une énergie sans carbone pour ses opérations, pour l’année 2030. 

Google plus proche de l’émission 0 CO2 que Tesla

Alors entre un Elon Musk qui ne voit pas bien loin ne pensant qu’à lui et Google ayant une vision moins personnelle que l’on pourrait penser, mon choix est fait. Je n’achèterai pas une Tesla, par contre je continuerai à employer les outils que la firme de Mountain View me propose. 

Nos coups de cœur

Cette semaine nous vous proposons notre 4 coups de cœur.

Duolingo

C’est une application d’apprentissage des langues. Elle se base sur un fonctionnement simple et efficace de petits exercices qui vous prendront en moyenne 15 minutes par jour. L’application est disponible aussi bien en application Android qu’en page web. Elle permet aussi de se mesurer aux autres utilisateurs avec un système de classement et de division. C’est tout simplement addictif.

lingvo.tv : Apprendre n’importe quelle langue en regardant vos films et séries

Designify.com

Que nous soyons étudiants, professionnels ou même retraités, il peut nous arriver de devoir ou vouloir détourer une image pour l’intégrer à un document ou une présentation. Habituellement, je vous parle de Remove.bg, qui permet de détourer sur internet et gratuitement n’importe quelle image. Mais, aujourd'hui, Je souhaite vous faire découvrir designify.com permettant non seulement de détourer, mais également d’intégrer le sujet directement sur un fond à des fins de présentation, publicité. C’est gratuit et exceptionnel. Je vous invite à aller y faire un tour.  

Google Home

Même si les modifications datent de plusieurs semaines sur l’application Google Home, voici mon coup de cœur. C’est, en effet, une application qui a été en grande partie remaniée tant visuellement que dans les possibilités qu’elle offre. Ainsi, reprenant la présentation “Material You” comme le propose Android 12, Google Home propose des grands curseurs de couleurs permettant autant de régler le volume d’une Google Nest ou tout autre outil utilisant Google Assistant que d’aller dans les paramètres d’un outil connecté. Concernant les possibilités, c’est l’accessibilité à des fonctions plus claires comme tout ce qui concerne l’éclairage si l'on a des ampoules connectées. 

Google home
Google home

Orange bank :

Tout autre sujet avec Orange Bank. Son application présente un thème sombre, une formule premium, un service client en France. C’est de plus compatible Google Pay / Apple Play

Vente T1 2022 Chromebook

Avec 63,3 % de ventes en moins au premier trimestre 2022 sur un glissement annuel, les Chromebook enregistrent leur plus forte baisse. C’est 4,9 millions de Chromebook qui ont été expédiés dans le monde. 72 % des expéditions mondiales ont été enregistrées en Amérique du Nord

  • Apple a dominé les ventes mondiales de tablettes avec 14,88 millions d’unités expédiées
  • Samsung s’est classé deuxième et a expédié 7,86 millions d’unités avec une part de marché de 20,4 %
  • Amazon a pris la troisième place de Lenovo avec 3,57 millions d’unités,
  • Lenovo, à la troisième place, a réussi à expédier environ 3 millions d’unités. Cependant, cela représente une baisse de 20 % par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

1 commentaire(s) au sujet de "After Show #5 : Les ventes en bernes de Chromebook au premier trimestre 2022"

  1. bonjour, ci-dessous plusieurs point qui me chiffone:

    – je ne comprends pas comment vous faite un lien direct entre Tesla et le rapport de l’ademe.

    -Le rapport de l’ademe ne me semble pas très objectif en comparant des VE “a forte autonomie” avec des vehicule thermique. on ne sait pas vraiment ce qu’on compare

    -les pneus VE sont plus large FAUX:
    je viens de vérifier sur un site marchant la taille des pneus d’une model 3 standard (<275ch) avec une bmw serie 3 de même puissance: la bmw a des pneu plus large

    -les VE sont plus lourd que leur équivalent thermique VRAI: les 4X4 et les SUV aussi mais ça ne dérange personne

    et je vous rapelle que ce rapport exclu la pollution de l'échappement
    de nombreux rapport démontre que (lorsqu'on inclus la pollution de la combustion thermique) les véhicules électrique polluent moins que leur équivalent thermique à partir de quelques 28000km (environ) parcouru

    au plaisir d'échanger sur ce sujet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: