Google est-il prêt à attaquer Amazon sur la vente en ligne ?

Google est-il prêt à attaquer Amazon sur la vente en ligne ?

Google a un appétit de géant et il a les moyens humains et financiers d’arriver au bout de n’importe quel projet, Mais aujourd’hui rien n’est joué pour le géant de la recherche. En effet, nous voyons se dessiner devant nous une bataille pour les prochaines années, opposant les grandes entreprise du net, autrement appelées les GAFAM.

Nous en parlons dans le Ckb Show le podcast sur Chromebook et Google

Google, un arc qui possède de nombreuses cordes

Nous avons vu que Google avait la capacité de créer des produits aussi bon et à forte valeur ajoutée, comme sait le faire Apple. En regardant de près, nous pouvons mettre face à face les iPhone et les Pixel, les MacBook et les Chromebook, mais aussi les iPad et les Slate. Bref les firmes de Cupertino et de Mountain View vont sûrement dans un avenir proche s’affronter dans le monde du hardware avec chacun leur store physique.

C’est aussi un combat acharné, livré par les deux grosses sociétés phares du monde de l’oS mobile avec leurs plateformes musicales d’un côté Apple Music et de l’autre Youtube Music.

Mais Apple n’est pas la seule société à laquelle Google peut ou veut s’attaquer en proposant ses propres services ou produits. Nous avons eu un aperçu de la plateforme de Streaming de jeux vidéo Stadia qui va jouer sur les terres de Microsoft et de la Xbox.

Si Google est puissant, l’entreprise ne réussit pas toujours tout ce qu’elle entreprend. Il suffit de jeter un oeil sur le Cimetière des applications Google se remplissant sans cesse. Nous avons d’ailleurs vu un Google chuter en tentant l’ascension des réseaux sociaux pour atteindre Facebook avec Google+ qui vient de finir au cimetière.  

Mais Alphabet a un levier de croissance qui pourrait bien faire perdre des parts de marché à Amazon, la première plateforme de ventes en ligne capitalisée à plus de 916 milliards de dollars Us.

Amazon et Google plus proches que jamais

Si tout semble les séparer, elles sont plus ressemblantes qu’il n’y paraît au premier abord. Amazon est principalement connue pour son magasin en ligne, mais elle possède de nombreuses autres facettes :

  • Prime vidéo est le pendant de la plateforme de SVOD au 146 millions de comptes Netflix, mais aussi de Youtube original.
  • Aws pour Amazon Web Service est un service de cloud computing concurrent direct à Google Drive.
  • Amazon music n’est autre que le catalogue musical concurrent à Apple Music ou Youtube Music en écoute gratuite sur Google Home.
  • Alexa, l’assistant personnel d’Amazon disponible sur les Amazon Echo est le concurrent direct de Google Assistant sur les Google Home.

Nous le voyons, chaque segment est occupé simultanément par les deux compagnies états-uniennes. Mais aujourd’hui les deux entreprises sont maîtresses de leurs domaines, d’un côté Google avec Adsense et de l’autre Amazon avec la vente en ligne.

Amazon possède évidemment un service de publicité, mais d’une rentabilité moindre comparé à celui de Google. Egalement, le géant de la recherche s’équipe d’une plateforme de vente en ligne pour le moment méconnue.

Amazon dans la ligne de mire de Google

La vente en ligne est un secteur dégageant d’énormes bénéfices et Google l’a bien compris. Depuis plusieurs années, l’entreprise crée par Larry page et Sergueï Brin a déployé plusieurs plateformes de vente en ligne pour entrer en concurrence avec Amazon.

Google Shopping un Amazon Like

Google Shopping
Google Shopping

Contrairement à Amazon, Google ne stocke pas, ni n’expédie les articles présentés sur la plateforme, il faut le voir comme un catalogue regroupant tous les produits de ses partenaires. Google Shopping (anciennement Google Product Search ou Froogle),  est un site de commerce électronique bien qu’il ressemble beaucoup à un comparateur de prix, Google utilise un algorithme proche de son moteur de recherche classique pour gérer les classements de produits. Le 31 mai 2012, Google a annoncé que Google Product Search devient Google Shopping est un service monétisé auprès des vendeurs eux-mêmes qui doivent payer Google pour que leurs produits soient représentés sur son service, il n’y a donc aucun coût supplémentaire appliqué à l’acheteur.

Tout comme Amazon, il est possible de filtrer les recherches par prix, catégorie, constructeur, modèle, caractéristiques …. Vous pourrez également créer une liste de favoris que vous pourrez partager avec vos amis.

Google ne stocke rien et propose uniquement des liens affiliés à ses partenaires. Dans mon test, j’ai cherché un Chromebook. Google me propose de passer soit Darty, Boulanger, Fnac ou encore la page Google Store.

Bref cela permet de ne pas avoir à consulter tous les sites web un par un avant de trouver le produit recherché.

Google Shopping
Google Shopping

Google Express en embuscade derrière Amazon Prime Now

Google Express
Google Express

Qu’est-ce que Google Express?

Un marché en ligne où les acheteurs des Usa peuvent parcourir et acheter des articles chez 46 marchands sur l’application Google Express, express.google.com ou Google Home. Nous y retrouvons Costco, Walgreens, PetSmart, Dest Buy, et plus récemment Walmart.  Les avantages comprennent la livraison gratuite et le jour même ou les trois jours lorsque le client atteint le minimum fixé par chaque commerçant (souvent 25 $ ou 35 $).

Commandes vocales avec Google Home

Les consommateurs peuvent commander des produits d’un montant compris entre 4 et 100 USD via les appareils Google Home exactement de la même façon que Amazon l’autorise avec les Echo. Un seul article peut être acheté par commande. Elles sont gérées via l’application Google Home ou directement avec Google Express.

En compétition directe avec Amazon

Selon certains analystes, Walmart, la dernière société s’affichant sur Google Express, s’est associée à Google pour concurrencer la livraison rapide offerte par Amazon.com Inc. par le biais de son programme Amazon Prime. Une analyse de Google Express par Internet Retailer montre que nombre de ses vendeurs ne vendent pas actuellement sur le marché Amazon.

Google VS Amazon.

Amazon est le leader occidental de la vente en ligne car elle a été la première firme à supprimer toutes les étapes ralentissant la vente grâce entre autre au Click and Play et maintenant à la commande vocale via Alexa. Mais elle n’est aujourd’hui plus à l’abris de la concurrence, car Google vient mettre en avant des services intéressants,  avec une vision différente mais pour une finalité identique, VENDRE PLUS.

La grosse différence entre les deux géants vient de leur force mutuelle. D’un côté Amazon mise tout sur sa plateforme en ligne avec différentes solutions pour acheter et simplifier l’achat. Mais va aujourd’hui beaucoup plus loin en rendant sa plateforme attractive à tous avec des accès offerts aux utilisateurs d’Amazon Prime, de vidéo, de livre ou encore de music.

De l’autre côté, Google s’appuie sur son omniprésence en proposant aux revendeurs de présenter leurs produits contre une commission via un moteur de recherche. Aux États-Unis Google propose l’achat de produits directement par Google Assistant présent sur plus d’un million de produits ( mobile, tablette, Google Home ou encore Chromebook).

La question que nous pouvons nous poser : y-a-t-il assez de place sur le marché de la vente en ligne pour ces deux sociétés ? Est-ce qu’un troisième acteur, je pense à AliExpress, ne va pas bouleverser la donne en passant du monde de l’orient à celui de l’occident .

Pensez-vous que Google peut rattraper le retard pris sur Amazon dans la vente en ligne ? Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

    1. Effectivement .. Mais.. si de nombreuses applications finissent au cimetière, très souvent, elles ont participées à un grand projet .. bon nombres des fonctionnalités présente dans les applications décédées font parties d’autre applications. il faut voir certaines fonctions de Inbox intégré petit à petit GMail, celle de WAze apparaître progressivement dans Google Maps(drive) ….
  1. Tout d’abord, comparer aws a Google Drive est une grave erreur !! Regardez plutôt Google cloud Platforms qui est le pétrin levier de croissance de Google.

    Ensuite, la philosophie des stratégie sont différentes. Amazon souhaite macrophager tout , être le seul et relégué tout le monde au rend de fournisseur, voir supprimer les fournisseurs.
    Google souhaite émanciper les partenariats qui ne sont pas sur son cœur de métier. La distribution, c’est pas son truc, mais la recherche en ligne, la pub et l’IA oui. On peut le voir sur le cloud, la voiture autonome, la médecine,…

    Google a un modèle plus vertueux, mais peut être moins rentable. La guerre d’opinion sera celle a gagner !!

    1. Effectivement il Drive n’est pas comparable a AWS mais pour le commun des mortels il est difficile de faire la différence, et je ne voulais pas m’étendre sur ce sujet. Je suis également d’accord avec toi sur les différence notable entre les stratégie de Amazon qui se veux être un distributeur et Google un référenceur, et comme tu le dit très bien Google ne détruira pas la concurrence sur le retail au contraire de AMAZON ( pour le moment) .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.