Google veut-il devenir Apple ?

Aujourd’hui Apple devient, en plus d’un fabricant de matériel,  un fournisseur de contenus et de services avec New+, TV+, ou encore Card. C’est au travers de ses nouvelles structures qu’elle espère augmenter considérablement ses bénéfices. En effet les résultats financiers d’Apple ne peuvent plus être basés uniquement sur la vente de ses iPhone étant donné que le nouveau cycle de changement de smartphones est passé de 18 mois à 3 ans. Un manque à gagner qu’Apple espère bien combler.

Apple s’oriente de plus en plus sur le service et Google donne l’impression de faire le mouvement inverse. Non pas qu’il délaisse les services qui font sa fortune, comme Adsense, Youtube, Search, mais qui pouvait croire son annonce de restructuration de l’équipe de sa division Create. Laissant présager une fin des appareils estampillés #madebygoogle ? C’est lors de la conférence Cloud Next 2019 que Google a fait une annonce assez étonnante.

Un nouveau Pixelbook et une nouvelle Slate pour 2019 chez Google

Nous pensions qu’il n’existerait plus de produits créés par Google. Adieu Pixel, Pixelbook ou encore les Pixel Slate, mais Google a confirmé de nouveaux ordinateurs portables et tablettes.

Lors de la »Présentation de Google Hardware for Business », Google précise que  les nouveaux ordinateurs et tablettes seront destinés à un marché professionnel et pensés pour des personnes productives et dynamiques,

Steve Jacobs, responsable de la gestion des produits Pixelbook, a déclaré :

« Nous croyons qu’il y a des choses uniques que nous pouvons faire d’une manière totalement différente des Pixelbook et Pixel Slate, des choses qui nous aideront à donner aux utilisateurs ce dont ils ont besoin pendant leur travail dans cette nouvelle ère moderne avec les technologies cloud. »

Nous pouvons imaginer que les prochains Pixelbook et Slate seront beaucoup plus performants que ceux misent en vente l’année dernière et même qu’il se rapprocherait de plus en plus d’un autres système d’exploitation nommé Fuschia OS.

Évidemment pour le moment nous ne faisons que des suppositions, rien n’est aller clairement dans ce sens, mais tout converge dans cette direction. Steve Jacobs n’a pas non plus annoncer de date de sortie, amis il est probable que nous entendrons parler de ces nouveaux appareils pour la fin d’année surement pendant la conférence qui aura lieu en Octobre 2019.

Google plus Hardware que Software ?

Après des fuites sur le Pixel 4, le nouveau Next Hub Max, nous pourrions avoir un nouveau PixelBook et une nouvelle Tablette en fin d’année..

Avec une gamme de produits de plus en plus étendue, il sera envisageable, à mon sens, que Google ouvre ses propres magasins, façon Apple Store. Nous pourrions imaginer y découvrir:

  • les Chromecast, les smartphone Pixel,
  • les Chromebook PixelBook,
  • les tablettes Pixel Slate,
  • mais aussi la domotique et avec les produits Nest ( propriété de Google)
  • enfin nous pourrions avoir accès à des “genius bar”  pour découvrir les service et les OS, ChromeOS, Youtube, Stadia, android TV,Youtube Musique ……

Avec tout ces nouveaux produits à annoncer , ne pensez-vous pas que Google essaie de marcher sur les plates bandes d’Apple. Donnez-moi votre avis, posez-moi vos questions dans la suite de cet article à travers vos commentaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de « Google veut-il devenir Apple ? »

  1. Pour l’expérience utilisateur, il n’y a rien de mieux!!!!Je trouve même que Google joue mieux qu’Apple car la Pomme obligent à passer uniquement avec un hardware Apple alors que la, Google va pouvoir échelonner les niveaux:
    -meilleur expérience Google, sans surcouche, le top du top en produits premium: Gamme Pixel
    -si vous souhaitez utiliser android/fushia/ chrome OS avec un budget plus limité: vous pouvez avec les produits d’autres marques…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.