Wave

2 avril 2022 par

Google pourrait-elle demain proposer l’achat de Chromebook à crédit ?

Oui, la question a besoin d’être posée : Google pourrait-elle demain proposer l’achat de Chromebook à crédit ? Si cela peut sembler aujourd’hui étonnant, elle pourrait demain être d’actualité et ceci pour plusieurs raisons. La première concerne le marché de la téléphonie, avec les opérateurs français proposant maintenant tous ce type d’achat. La seconde à trait au navigateur web Lacros qui doit permettre à terme d’utiliser de manière sécurisée des anciens Chromebook. Ces deux raisons laissent à penser que Google pourrait à terme proposer ce type d’achat pour ses Chromebook. Ceci permettrait ainsi de mieux promouvoir ses ordinateurs, comme d’agrandir sa base de données d’utilisateurs.

Acer Chromebook 315 CB315-3HT-C6KP Ordinateur Portable Tactile 15,6'' FHD IPS, PC Portable (Intel Celeron N4020, RAM 4 Go, 64 Go eMMC, Intel UHD Graphics 600, Chrome OS) - Clavier AZERTY, Laptop Gris

Acer Chromebook 315 CB315-3HT-C6KP Ordinateur Portable Tactile 15,6'' FHD IPS, PC Portable (Intel Celeron N4020, RAM 4 Go, 64 Go eMMC, Intel UHD Graph ...

  • CHROMEBOOK PLUS : Rapidité, fluidité des appels vidéo et grande capacité de stockage ; le processeur Intel Celeron N4020 allie basse consommation et réactivité ; ses performances supérieures facilitent l'exécution des projets graphiques, accélérant ainsi le traitement des tâches
  • ÉCRAN TACTILE : Conçu pour être utilisé dans des environnements très lumineux, le grand écran tactile Full HD (1920 x 1080) LCD IPS de 15.6 pouces avec bordures fines vous permet d'apprécier des images vives et des couleurs éclatantes
  • PRODUCTIVITÉ CONTINUE : Conçu pour vous accompagner partout, ce Chromebook est un ordinateur portable professionnel et léger de 1,63 kg pour 20,3 mm d'épaisseur, avec une batterie longue durée ultra-performante
amazon
399.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

L’ordinateur est lié au téléphone

Depuis quelques années, l’ordinateur est lié au téléphone. J’entends par là qu’ils peuvent communiquer l’un et l’autre facilitant par conséquent l’échange de données. On le voit à travers chromeOS qui offre par le biais de Phone Hub un jumelage et des échanges simplifiés à l’extrême. Pourtant, alors que l’ordinateur reste un achat fait pour durer des années, il en est tout autrement du téléphone. On le voit avec les opérateurs téléphoniques qui poussent tous la vente de smartphone à crédit. Aujourd’hui, ils proposent des mensualités à taux fixe pour l’achat d’un téléphone. Même Bouygues Télécom, le dernier arrivé sur ce créneau, reconnait que cela correspond à une demande de ses clients. 

A lire : Accéder aux fonctionnalités de votre téléphone depuis votre Chromebook avec Phone Hub

Accéder aux fonctionnalités de votre téléphone depuis votre Chromebook avec Phone Hub

Capter l'acheteur

Une telle démarche de la part des opérateurs répond à trois besoins. Le premier concerne la captation du client qui a acheté le smartphone à crédit. Il est ainsi sûr que le temps du remboursement des mensualités, l’utilisateur ne changera pas de forfait, par le biais de ce fil à la patte doré. Plus le temps de remboursement sera long, pouvant aller jusqu’à 36 mois pour Bouygues Telecom, plus le client sera retenu. À partir de là, l’opérateur ne pourra que proposer des services payant en lien avec la téléphonie (appel en Europe, forfait supplémentaire week-end avantageux, etc….) 

Une typologie complète de l'utilisateur

Le second besoin concerne la base de données qui se crée grâce à l’utilisation du téléphone. Il est ainsi possible pour l’opérateur d’avoir une typologie complète de chaque utilisateur, dans ses accès comme du temps passé à communiquer. Il peut à partir des données collectées lui proposer des services qui seront en quelque sorte personnalisés. 

Court-circuiter certains vendeurs

Le troisième besoin est plus une manière de répondre aux vendeurs en ligne comme la Fnac, Amazon ou même Google. L’exemple le plus frappant est la promotion faite lors de la sortie du Pixel 6. Le site de Google proposait ainsi un casque Bluetooth gratuit, d’une valeur d’environ 300 €, pour l’achat d’un smartphone de sa marque. Face à de tels “coups commerciaux”, les opérateurs ne peuvent pas répondre.

Enfin, par le biais d’une vente à crédit du smartphone, l’opérateur alimente le marché d’occasion de ce type de produit. Généralement, l'utilisateur amené a changé de téléphone, aura pris soin de ce dernier tout au long de son paiement. Il pourra ainsi être repris à concurrence d’une certaine somme s'il rachète un nouvel appareil chez le même opérateur. 

Google pourrait-elle demain proposer l’achat des Chromebook à crédit ?
(Photo DR)

Un tel process peut s’appliquer au Chromebook

En présentant Lacros, on a d’abord vu un navigateur web permettant de donner une seconde vie aux Chromebook ne recevant plus de mises à jour de sécurité. Moi-même j’ai vu une démarche responsable de la part de Google, que j’ai considéré comme étant d’une certaine manière écologique. C’est bien sûr le cas, mais il y a peut-être aussi un besoin de positionner les Chromebook qui vont être amenés à sortir dans les prochaines années. 

Les consommateurs que nous sommes prenons de plus en plus conscience d’un besoin urgent de regarder notre façon de consommer. Comme celle de s’interroger sur le futur des produits que nous désirons changer. Il est donc logique que nous voulions que nos ordinateurs même déclassé continue à être utilisé. C’est là logiquement que vient s’inscrire la démarche de Google avec Lacros. Mais, comment avoir des ordinateurs ne répondant plus au standard du moment pour les revendre à prix réduit, et assurer la sécurité dans la navigation web ? La vente de Chromebook neuf à crédit tout simplement.

Comme on pu le faire les opérateurs téléphoniques, un marché va se créer. Celui de l’ordinateur d’occasion, qui répondra à une demande de personnes n’ayant pas les capacités financières d’acheter un Chromebook neuf. Quoi de mieux pour Google de proposer à partir de là des Chromebook à crédit. Elle vend du neuf et elle revend de l'occasion. Elle écarte d’abord les sites en ligne comme Amazon et tant d’autres. Ensuite, elle ouvre son marché en même temps de manière beaucoup plus importante à une population qui n’était pas encline à acquérir un tel ordinateur. Elle récupère les anciens ordinateurs que ce soit sous Windows ou MacOS. À partir de là, elle pourra les repositionner en produit d’occasion avec chromeOS Flex. Pour les Chromebook, il lui suffira de les remettre sur le circuit avec le navigateur Lacros. 

HP Chromebook x360 12b-ca0000sf Ordinateur Ultraportable Convertible et Tactile 12" HD (Intel Celeron, RAM 4 Go, eMMC 32 Go, AZERTY, ChromeOS)

HP Chromebook x360 12b-ca0000sf Ordinateur Ultraportable Convertible et Tactile 12" HD (Intel Celeron, RAM 4 Go, eMMC 32 Go, AZERTY, ChromeOS)

  • Système d'exploitation ChromeOS : démarrage en quelques secondes, reste rapide dans le temps grâce aux mises à jour automatiques, antivirus déjà intégré et batterie longue durée.
  • Profitez de milliers d'apps sur le Play Store ou sur le Web pour travailler, créer, regarder vos films/séries, jouer, et plus encore. Les Chromebooks sont compatibles avec Microsoft Office. Retrouvez les applis Word, Excel et PowerPoint sur le web.
  • Convertible : travaillez en position ordinateur portable, regardez des vidéos en position tente, et déplacez-vous en position tablette.
amazon
369.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Google pourrait-elle demain proposer l’achat de Chromebook à crédit ?

On pourrait penser utopique une telle démarche de Google, autant sur le marché du crédit que celui de l’occasion. Et, pourtant, ici même @Nicolas vous expliquait dans cet article que Google lance un programme de réparation de Chromebook. Opérationnel pour l’instant aux Usa, il pourrait s’étendre bientôt en Europe permettant ainsi au monde de l’éducation de réparer ces ordinateurs. Ouvrir cette porte n’est pas anodin. Elle montre que Google s’intéresse de plus en plus au côté vente de ses produits, comme de la réparabilité de ceux-ci. C’est une autre manière de capter l’utilisateur. Un peu à l’image du pompiste qui devient quelques années plus tard réparateur d’automobile.

Google est un peu dans cette démarche, cherchant la martingale qui lui, permettra de vendre autant des Chromebook, neuf ou d’occasion, comme de capter l'utilisateur soit avec chromeOS ou Cloud Ready. Un peu à l'image d'Apple proposant depuis de nombreuses années autant des smartphones comme des ordinateurs à crédit. Effacer les intermédiaires permet de contrôler toute la chaîne des produits neufs et d'occasion. Ce que Google pourrait effectuer pour justement s'imposer encore plus autant sur le marché de la téléphonie, mais surtout celui des ordinateurs.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Soutenir MyChromebook.fr

Chrome Os cache bien des secrets ! L’équipe de mychromebook.fr vous propose des guides d’aide au démarrage et à la manipulation de ce système d’exploitation.

Acheter nos guides

Le CKB SHOW est soutenu par ses auditeurs. Débloquez des avantages et rémunérez L’équipe de Mychromebook pour son travail avec Patreon !

Devenez VIP Tipeee

Découvrez notre podcast

Le CKB Show c'est le podcast qui parle de Chrome OS, de Chromebook et de tout l'univers de Google

Articles similaires

1 commentaire(s) au sujet de "Google pourrait-elle demain proposer l’achat de Chromebook à crédit ?"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: