L’enseignement à distance est positif

L’éducation scolaire étant une des préoccupations logiques de tout parent, il devenait intéressant de s’interroger sur la continuité de celle-ci pendant la période de confinement de mars à mai 2020. Cette crise sanitaire ayant entraîné du point de vue éducatif, une certaine remise en question de la transmission du savoir, la DEPP (Direction de l’évaluait-on, de la Prospective et de la Performance) a donc mené sept enquêtes auprès de parents d’élèves du second degré, élèves, professeurs d’écoles, des collèges et lycées, comme auprès du personnel de l’Éducation Nationale, dans le but de comprendre comment avait été vécue cette période au niveau de la transmission du savoir, via les moyens de transmissions électroniques. Aussi étonnant que cela puisse paraître et alors que beaucoup tablaient sur une impréparation dans ce mode de transmission, autant de la part de l’éducateur que de l’élève pouvant entraîner un mauvais “feed-back” , il ressort que l’enseignement à distance est positif. Comment et pourquoi ? Analyse rapide du document en question.

L'enseignement à distance est positif

L’enseignement à distance est positif

Comme je le disais, cette étude menée autant auprès des parents, élèves et enseignants a permis d’apprendre que les élèves ont appris de manière satisfaisante pendant la période de confinement. Différents facteurs expliquent un tel constat. Ainsi :

  1. Près de huit parents sur dix considèrent que les activités proposées à leur enfant pendant la période de confinement de mars à mai 2020 étaient profitables et sept professeurs sur dix se déclarent globalement satisfaits de la façon dont leurs élèves ont appris. 
  2. Les collégiens et lycéens, quant à eux, déclarent très majoritairement avoir rencontré peu de difficultés matérielles ou d’organisation, pour conduire le travail scolaire attendu. En revanche, un tiers d’entre eux disent avoir manqué de motivation pour le réaliser. 
  3. Interrogés sur l’impact éventuel de l’enseignement à distance, les enseignants soulignent les progrès des élèves en terme d’autonomie et de maîtrise des outils numériques. Les parents confirment ce gain en autonomie et estiment aux deux tiers que leur enfant a maintenu son niveau d’apprentissage. Ils sont six sur dix à considérer qu’il a découvert de nouvelles méthodes. (extraits de l’étude)

Il ne faut pas oublier que l’enseignement à distance s’est effectué sur deux plans :

  • un enseignement via des ordinateurs, permettant un suivi enseignant/élève,
  • mais aussi la  “continuité pédagogique auprès des 12 millions d’élèves confinés chez eux, (ou) les cours à la télévision se sont taillés un petit succès en un peu plus d’un mois. Au total, du 23 mars au 19 avril, 8,1 millions de téléspectateurs ont vu une émission du dispositif Lumni, dont 2,4 millions d’enfants de moins de 15 ans, selon les chiffres de France Télévisions”. (source LeMonde). A ce sujet le service public a montré une adaptabilité dans un délai très court pour proposer l’école à la maison comme le rappelle cet article de France Inter

On comprend un peu mieux les chiffres positifs donnés par cette étude. 

Une satisfaction générale 

À travers le graphisme ci-dessous, les réponses face aux questions posées, permettent de constater que les élèves sont donc globalement satisfaits de cette période.

L'enseignement à distance est positif
Enquête sur la continuité pédagogique lors du Coronavirus 2019

Constat plein d’informations

Cet enseignement à distance et par là même l’utilisation beaucoup plus importante d’outils informatiques, nous l’avons constaté ici même sur le site de mychromebook avec une très rapide montée en puissance dans les visites. Ces nouveaux lecteurs ont engendré des questions sur l’opportunité d’acheter un Chromebook, mais aussi des questionnement sur l’utilisation de cet ordinateur. La facilité de sa prise en main, mais aussi celle de ses outils, ont séduit une part importante tant des éducateurs que des élèves, permettant d’apprécier  les possibilités de communication. Je pense entre autre à Meet Google, actuellement gratuit jusqu’au mois de septembre.

Même si une partie des enseignants reconnaissent la facilité d’emploi des Chromebook et et donc de Chrome Os, l’Education Nationale freine autant que faire ce peut, la montée en puissance du géant de la recherche au sein même des écoles. Cette statégie de défiance tient plus à l’image de Google de tout garder et analyser qu’autre chose, car même si Microsoft effectue les mêmes analyses, son image reste encore aujourd’hui d’une certaine manière neutre au sein de l’Education Nationale. Pourtant l’un comme l’autre sont assujettis au Patriot Act permettant aux autorités états-uniennes de récupérer toutes les données qu’ils désirent, sans que l’une ou l’autre de ces deux firmes puissent refuser.

Expérience / Autonomie / Contact, le triptyque positif du confinement

Malgré l’impréparation du au confinement, les acteurs ont été à même de comprendre comment fonctionnait les outils de communication dans un laps de temps très court, grâce d’une part à un investissement humain considérable de toutes les branches éducatives, mais aussi par une adaptabilité des élèves qui ont su s’approprier de manière autonome tous les outils à leurs disposition.

En tout état de cause, ce qui hier semblait infaisable montre à travers cette étude l’adaptabilité autant des enseignants que des élèves pour enseigner comme d’apprendre avec les outils d’aujourd’hui. Elle valide aussi d’une certaine manière l’importance prise par les Chromebook dans le paysage scolaire, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Comme chaque semaine, bravant mille dangers et parfois au péril de la vie de leurs claviers, les rédacteurs tout en portant un masque ont publié :

On finira en musique sur le thème de “c’est l’été, il était beau et il sentait bon le sable chaud“, avec Chris Isaak nous interprétant Wicked Game.

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :