Une semaine où un noyé est réapparu en compagnie de Google

Extrait de la retransmission des premiers pas de l’homme sur la Lune

« Le samedi c’est permis ! » A la rédaction du site, nous avons décidé de vous proposer notre newsletter hebdomadaire dans ce format. Pourquoi ? Tout d’abord, pour ne pas vous encombrer avec un énième email et aussi nous permettre de casser les codes habituels de présentation de la semaine.

Appelé petit écran qui est devenu grand par la taille des téléviseurs, la télévision de papa a en quelque sorte vécu. Une télévision qui aura connu le noir et blanc, la couleur,  des retransmissions avec les pas du premier homme sur la Lune et des tragédies comme les attentats de New-York. Haï ou aimé, ce mode de communication aura tout connu : les dictatures comme les démocraties avec toujours un message simple : celui d’informer. Quelque soit le lieu, le milieu social, apparent ou caché, cet objet fascine par sa présence même éteint, donnant ainsi le pouvoir à ceux qui le contrôlent de faire dire “C’est vrai car je l’ai vu à la télévision.” Elle ne ment pas, puisque tout ce qu’elle fait dire ne peut être que parole d’évangile.
Aujourd’hui, elle apporte de manière différente les informations comme les divertissements, puisqu’il est possible grâce au Replay de ne plus avoir de magnétoscope. Tout est disponible même deux jours après. Les séries deviennent des chefs d’oeuvres et comme les films sont stockés dans le Cloud. Virtualisation, par ce terme, tout est dit. Hier il fallait courir pour ne pas louper le troisième épisode des Rois Maudits, aujourd’hui on regardera demain ou la semaine prochaine.

Etat des lieux détaillé comme à notre habitude et offres à votre disposition pour regarder la télévision avec ou sans télévision.
Comme chaque semaine, retrouvez les articles dont nous n’avons pas pris le temps d’écrire notre prose habituelle.

Le dossier de la semaine : Papi et sa télévision s’est fini ?

Madame, mademoiselle, monsieur, bonjour…..Au programme aujourdhui….La télévision est un ensemble de techniques destinées à émettre et recevoir des séquences audiovisuelles, appelées programme télévisé (émissions, films et séquences publicitaires). Le contenu de ces programmes peut être décrit selon des procédés analogiques ou numériques tandis que leur transmission peut se faire par ondes radioélectriques ou par réseau câblé. L’appareil permettant d’afficher des images d’un programme est dénommé téléviseur, ou, par métonymie, télévision, ou par apocope télé, ou par siglaison TV. La télévision est tributaire d’un réseau économique, politique et culturel (langues nationales ou régionales, genres et formats, réglementation et autorisation de diffusion). (source Wikipédia) Sachez enfin que Le 14 février 1957, le pape Pie XII fait de Claire d’Assise la sainte patronne de la télévision.

Comme nous le disions en préambule, la télévision d’hier n’a plus rien  à voir avec la télévision d’aujourd’hui. Le réseau Internet permet de regarder des programmes en Replay ou VOD (VidéO à la Demande) autorisant ainsi au spectateur de passer d’un rôle passif à celui d’actif, en choisissant le programme qu’il désire et surtout à l’heure qui lui convient le mieux. De plus, l’intérêt fondamental étant qu’il n’a plus à ce soucier d’enregistrer telle ou telle séquence sur un support magnétique (magnétoscope, et….) car se trouvant disponible à tout moment de manière dématérialisée. Hier un patron de chaîne privée française pouvait même déclarer “ Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible. ».” (source Wikipédia) Aujourd’hui, grâce au Replay, notre cerveau n’est plus disponible sauf à regarder ce qu’il désire. Il retrouve ainsi toute sa liberté de pensée et de discernement..

Alors comment regarder la télévision ?

Depuis quelques années, je dois avouer, je n’utilise pas le décodeur fourni par mon FAI. Il y a encore peu, régulièrement ce dernier me contactait pour me demander des explications. Pensez-donc un abonné n’utilisant pas un tel produit, cela cache sûrement quelque chose. Qui plus est, j’avais aussi retourné la Box et pourtant j’utilisais mon abonnement à l’Internet. Comment ? Avec un simple modem ! Puis la fibre est arrivée à mon domicile. Là encore, pas besoin du décodeur. Etonnement du commercial et puis résignation, en pensant qu’il avait face à lui un martien. Non simplement un terrien ayant compris comment utiliser au mieux les produits de communication pour regarder ce qu’il désirait et même les chaînes cryptées sans décodeur sur une Chromebox. Etat des lieux des possibles pour regarder tout et rien sur son Chromebook ou grâce à une Chromecast.
Tout d’abord rappelons que ce qui est regardable sur votre smartphone Android, peut l’être sur votre Chromebook. Il suffit pour cela d’installer l’application sur votre ordinateur, à partir du moment ou il accepte le Play Store. A partir de là, le monde vous est ouvert comme les abonnements

Quelles applications ?

S’il devait en avoir qu’une, c’est Molotov que je choisirais. Permettant de regarder sans abonnement les chaînes de la TNT, cette application a fait des émules puisque le FAI Free a repris la charte graphique et de navigation qui a fait son succès. Vous pouvez bien sûr vous abonner aux chaines de Canal +, d’OCS, au foot états-uniens ainsi qu’ à d’autres formules thématiques.

Molotov - TV en direct et en replay
Molotov - TV en direct et en replay
Développeur: Molotov
Prix: Gratuit

S’il fut un temps ou l’application MyCANAL espérait casser la baraque, vu les prix demandé les utilisateurs ont rapidement déchanté. Le seul intérêt étant les chaînes de sports, ce sont  principalement celles-ci qui font l’attrait de l’abonnement de la télé Bolloré.

Amazon n’est pas qu’un libraire en ligne. Il vend des casseroles mais aussi propose Amazon Prime Vidéo. Ici des séries uniquement visibles sur ce lecteur, ayant pour certaines d’elles gagné des prix. Bien sûr les films ne sont pas oubliés,  malheureusement certains sont proposés uniquement en VF.

Amazon Prime Video
Amazon Prime Video
Développeur: Amazon Mobile LLC
Prix: Gratuit

Il existe une multitude d’autres applications Android, thématiques ou généralistes, et  je rappelle que les chaînes de la TNT sont gratuites. Certains éditeurs d’applications n’hésitant pas à vous les faire payer.
Après les applications généralistes, abordons les thématiques. La plus connue est bien sûr Netflix. On ne présente plus tout ce qu’il est possible de regarder ainsi que la qualité de flux que vous soyez en bas ou haut débit, ce dernier s’adapte vous permettant d’avoir ainsi une qualité d’image premium. Un abonnement est proposé avec deux formules : unique ou familial.

Netflix
Netflix
Développeur: Netflix, Inc.
Prix: Gratuit

Autre application avec ici Mubi qui offre le choix du cinéma comme l’annonce l’éditeur. Chaque jour un nouveau film est proposé. Attention pas le dernier James Bond, mais des chefs d’oeuvres cinématographique avec 30 jours pour le visionner.  L’appli obligatoire pour tous les cinéphiles. Elle est à associer à IMDb, qui est je le rappelle la plus grande base de données au monde sur les films.

MUBI – Le Choix du Cinéma
MUBI – Le Choix du Cinéma
Développeur: MUBI
Prix: Gratuit
IMDb Films & TV
IMDb Films & TV
Développeur: IMDb
Prix: Gratuit

Les séries Us vous passionnent, l’application Hulu va vous permettre de vous gaver de celles-ci. Attention, il vous faudra un VPN, faisant croire que vous êtes aux U.s.a. En dehors de cela, c’est Byzance côté visionnage.

Hulu: Stream TV shows, hit movies, series & more
Hulu: Stream TV shows, hit movies, series & more

Vous aurez compris que l’on ne regarde plus la télévision mais des programmes permettant de les visionner si cela nous convient et à l’heure qui nous plaît grâce à ces applications. Mais il vous est possible de streamer légalement des émissions, des documentaires et ce à partir d’un site web. Je pense notamment à ImagoTV. Comme l’écrivait Nicolas Si Imagotv n’est pas révolutionnaire à proprement parlé, cela reste une excellente initiative où l’image est au service des spectateurs. Le travail titanesque de l’équipe permet de surfer au travers d’une interface fluide et écologique, car codé pour être la moins énergivore possible et  nous ouvrant les portes que nous n’imaginions pas forcément auparavant. En axant sa stratégie sur l’engagement personnel, Imagotv a tout pour séduire, rien de choquant sur cette plateforme mais soyez prêts à ouvrir vos esprits à des réflexions étonnantes.
Second service de visionnage de films et de séries U.s., le site  gratuit TubiTV. Comme nous l’avions écrit ici mêmeLe flux est constant et de bonne qualité permettant ainsi de le visionner sur un Chromebook ou un écran Tv via un Chromecast et ceci dans de bonnes conditions.” Ce service étant aux U.s.a., il vous faudra utiliser un VPN, pour visionner les titres de la bibliothèque.

Si actuellement le paysage des applications semble dégagé autant pour Molotov que Netflix et consoeurs, notons quand même que deux gros poids lourds arrivent début septembre sur le marché de la TV en replay. Je veux bien sûr parlé de Disney+ qui avec les centaines de films d’animations et autres risque fort de cartonner. N’oublions pas qu’elle a racheté le studio Pixar ainsi que la licence Star Wars. Ces deux têtes de gondoles risquent fort d’attirer des utilisateurs.

De même, Apple avec son AppleTv va proposer prochainement des séries exclusives diffusées uniquement sur son boitier noir. Après s’être imposé dans la musique, la voici qui se lance dans la production de séries. Avec les centaines de millions de dollars investis, il ne serait pas étonnant que son service cartonne lui aussi.
Il est sûr qu’avec de telles affiches les services en replay de TF1 vous proposant de regarder à minuit la roue de la fortune de 12:15 ne vont pas faire le poids et pourtant…. Il faudra toujours apprécier de telles émissions.

Regarder sur quel support et comment ?

Il est possible avec les diverses applications que nous venons de nommer de regarder sans souci, à partir du moment qu’elles ont été téléchargées et installées, la télévision sans télévision. Mais peut-on encore définir ce service comme tel ? Sûrement pas, bien que, car comme je le disais il est possible grâce à l’application Molotov de regarder en direct la finale du championnat de France de pétanque en doublette ayant lieu à Mouilleron-le-Captif.
En tout état de cause, votre Chromebook va pouvoir recevoir tous les programmes et ce quelque soit le moyen avec lequel vous communiquez avec l’Internet. Ainsi, via le Wifi ou par un câble RJ45, vous allez pouvoir visionner ce que vous désirez. Tout est possible et même regarder telle ou telle émission sur un téléviseur. Pour ce faire, rien de mieux qu’un Chromecast.

Dernier point et non des moindres : accéder à des sites se trouvant par exemple aux U.s.a.. Pour ce faire comme nous l’avons indiqué, l’utilisation d’un VPN gratuit ou payant est obligatoire. Dans cet article de Nicolas, intitulé “Comment configurer un VPN sur votre Chromebook”, il vous explique comment paramétrer un tel outil sur votre Chromebook.

Nous arrivons à la fin de ce dossier et nous ne pouvons pas dire que nous en avons fait le tour car il existe actuellement une multitude d’applications pour regarder le flux de télévision généraliste ou thématique. Celles que nous avons choisies, sont un premier pas dans ce monde de la diffusion. A vous d’en découvrir d’autres. Mais il est certain, qu’avec l’arrivée d’acteurs comme Disney ou Apple, la récréation est terminée. Netflix et bien d’autres risquent fort de perdre des utilisateurs tandis que des regroupements au niveau international sont à prévoir. La VOD ou Replay ne sera plus la même demain comparée à celle d’aujourd’hui car les enjeux financiers sont tellement énormes que ceux qui seront les plus gros ramasseront la mise et par la même les dizaines de millions d’abonnés.

Ainsi se termine la fin de nos programmes……

Les potins de la semaine que nous n’avons pas traités et c’est bien dommage, mais nous vous en parlons quand même !

Les autorités UK ont fait des copies illégales du SIS, donnant accès aux données de citoyens de l’UE

Comme on le sait tous, on peut tout faire en espérant ne pas se faire prendre, mais encore faut-il que ce ne soit pas le cas. C’est ce qui est arrivé à la Grande Bretagne, qui aime tant faire de manière différente des autres, dont rouler à gauche et qui n’a pas trouvé mieux que de procéder à des copies illégales du système d’information Schengen, y compris des photos et des empreintes digitales de citoyens de l’UE et ont donné accès à des sociétés américaines.
Donc en gros, ce pays mal sous tout rapport est un voleur et en plus il donne les infos à des sociétés U.s. dont je ne connais même pas le nom. Donc demain, si je vois arriver chez moi un futur ex président pour me vendre une crème qui rend la peau rouge carotte, il n’y a pas loin….. En savoir plus.

GitHub bloque les utilisateurs de Crimée et d’Iran à cause des sanctions US

Dans la série »je suis con car j’ai un président con » on peut se demander si l’open source doit souffrir de la politique de Trump ? On peut en tout cas se poser la question, car un des développeurs habitant la Crimée (mais quelle idée d’habiter la Crimée, il ne pouvait pas habiter l’Iran ? Ah non pas possible non plus !) a la désagréable surprise de voir son accès à GitHub bloqué.  ….En savoir plus.

Alphabet (Google) bat les prévisions des analystes au 2T19 avec un CA en hausse de 20%

Dans la série »il se fait un max de fric« , on apprend que la société Alphabet donc Google se fait des bénéfices plus importants que ne le croyaient les prévisionnistes. Les chiffres donnant le tournis, je vous invite à les lire en vous rappelant que jamais vous n’aurez autant sur votre compte en banque…..En savoir plus.

La taxe sur le numérique publiée au Journal officiel sans contrôle du Conseil constitutionnel

Dans la série « il ne faut jamais croire la parole d’un ministre fut-il le ministre du budget« , on apprend que la loi parue au Journal Officiel concernant la taxe sur le numérique a oublié un petit détail qui nous fait dire que le ministre du budget a des oublis pouvant rendre chaffoins n’importe quel quidam. En effet, Le 4 juillet, devant les députés, le ministre de l’Économie avait déclaré : « Certains, je le sais, jugent ces garanties juridiques encore insuffisantes. Je vous en propose donc une nouvelle : je souhaite qu’une fois voté, le texte soit soumis et validé par le Conseil constitutionnel. Cela renforcera notre dispositif, cela renforcera notre taxe nationale sur les géants du numérique et cela renforcera notre position politique dans les instances du G7, du G20 et de l’OCDE pour mener ce combat sur la taxation des activités numériques ».
Néanmoins, contrairement aux promesses de Bruno Le Maire, l’exécutif n’a pas souhaité saisir le Conseil constitutionnel dans le cadre d’un contrôle a priori. ….En savoir plus.

Des habitants de Johannesbourg privés d’électricité à cause d’un rançongiciel

Dans la série « oups…. j’ai pourtant payé la facture d’électricité » on apprend que 250 000 personnes de Johannesbourg, la plus grande ville d’Afrique du Sud, se sont retrouvées sans électricité. La cause ? Simplement le gestionnaire des usagers victime d’un ransomware  qui je rappelle est un logiciel malveillant qui rend illisibles les données des systèmes informatiques et propose de les déverrouiller en échange d’une rançon.  ….En savoir plus.

AirDrop et le partage de mot de passe laissent fuiter votre numéro de téléphone

Dans la série « houhou…. qui veux un numéro de téléphone ?« nos confrères de MacBidouille nous apprennent avec toujours autant d’humour, qu’AirDrop permet a des malfaisants et il y en a, de récupérer le numéro de téléphone du mobile de l’utilisateur de cette fonction. Je rappelle que cela désigne une fonctionnalité développée par Apple permettant d’échanger du contenu avec un autre Mac, iPhone, iPad ou iPod Touch situé à proximité par le biais du Finder (sous macOS) ou du Centre de contrôle (sous iOS).  …..En savoir plus.

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

3 réflexions au sujet de “Une semaine où un noyé est réapparu en compagnie de Google”

  1. Bonjour
    Merci de m’avoir fait découvrir Molotov. Malheureusement il est incompatible avec Chromebook L’arrive à me connecter et à voir les icônes du « menu « mais je n’ai que le son…. et pas d’image.
    A moins que vous ayez une astuce. ;
    De même il n’est compatible qu’avec quelques marques et modèles de TV.
    Bien à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :