Une semaine triste avec le départ d’un zoulou blanc en compagnie de Google

« Le samedi c’est permis ! » A la rédaction du site, nous avons décidé de vous proposer notre newsletter hebdomadaire dans ce format. Pourquoi ? Tout d’abord, pour ne pas vous encombrer avec un énième email et aussi nous permettre de casser les codes habituels de présentation de la semaine.

Nouveau numéro et nouveau dossier ! Cette semaine nous nous intéressons à la musique, que l’on peut écouter sur son Chromebook. Vaste sujet diront certains, mais permettant de mieux appréhender les possibilités de cet ordinateur comme de Chrome Os pour entendre des notes de musique et ainsi rendre la vie plus joyeuse d’une certaine façon.
Retrouvez bien sûr les news que nous n’avons pas traité.

Le dossier de la semaine : Nous titiller musicalement la rétine des oreilles.

Je dois avouer que j’écris généralement mes articles en écoutant de la musique. Non pas pour trouver l’inspiration mais simplement pour m’isoler un court instant des bruits qui m’entoure. Les notes de musique ne sont pas un bruit, mais des sons idéalement positionnées permettant d’entendre ceux-ci de manière plaisante tout en autorisant de se fixer sur une réflexion.
Comme le définit Wikipédia « la musique est un art et une activité culturelle consistant à combiner sons et silences au cours du temps. Les ingrédients principaux sont le rythme (façon de combiner les sons dans le temps), la hauteur (combinaison dans les fréquences), les nuances et le timbre. Elle est aujourd’hui considérée comme une forme de poésie moderne.
La musique donne lieu à des créations (des œuvres d’art crées par des compositeurs), des représentations. Elle utilise certaines règles ou systèmes de composition, des plus simples aux plus complexes (souvent les notes de musique, les gammes et autres). Elle peut utiliser des objets divers, le corps, la voix, mais aussi des instruments de musique spécialement conçus, et de plus en plus tous les sons (concrets, de synthèses, abstraits, etc.). »
Puisque je suis dans les confidences, sachez que depuis quelques minutes j’écoute « Ain’t No Justice » du groupe The Temptations. Un must !!

Mais revenons à notre dossier de la semaine. Nous ne pouvons pas imaginer un système d’exploitation ne donnant pas la possibilité d’écouter de la musique et ce quelque soit le support. Chrome Os nous offre divers moyens pour en écouter : soit nativement à partir d’un support extérieur ou avec Google Drive et Google Play Musique, soit par le biais de site web avec ou sans abonnement. Comme à notre habitude, état des lieux dans le détail avec pour nous accompagner quelques morceaux de musique comme Lullaby du groupe The Cure.

Chrome Os est-il le système parfait pour écouter de la musique ?

Pour la majorité des personnes écoutant de la musique, le format MP3 suffit largement, que cela soit avec un Chromebook ou un smartphone. Pourtant Chrome Os permet de lire des fichiers sonores dont les caractéristiques seront beaucoup plus intéressantes pour les mélomanes que nous sommes. Il s’agit bien sûr du format FLAC, donnant à celui qui l’écoute une sonorité beaucoup plus riche. Ainsi comme l’écrit Nicolas « contrairement au MP3 le FLAC ne supprime pas les chevauchements audio, et permet de manipuler n’importe qu’elle fréquence de 1 Hz à 1 048 570 Hz, cela signifie simplement que toutes les fréquences seront conservées, ainsi, les timbales les guitares ou les effets de réverbérations ne seront pas affectés par la compression et pourront toutes être conservées et entendues distinctement. »
Chrome OS est le meilleur OS pour écouter de la musique, comme par exemple le morceau Africa du groupe Toto.

Lire des fichiers sonores à partir d’une carte SD est-ce possible ?

De manière générale les Chromebook comme tous les produits fonctionnant sous Chrome Os n’ont pas un besoin important d’espace de stockage. Il s’agit pour l’utilisateur d’avoir des moyens externes en dehors du Drive pour garder des fichiers de types sonores. Ainsi si vous désirez les lire à partir d’une carte SD, il vous suffit de cliquer sur celui que vous désirez écouter, pour que le lecteur audio se lance. Mais encore faut-il pouvoir télécharger ceux-ci en accédant au périphérique SD depuis les applications Android sur ChromeOS. Nicolas et oui toujours lui et surtout grâce à lui, vous propose une petite astuce vous permettant d’effectuer cette opération. Alors de grâce ne venez pas dire dans les forums que vous savez faire, à moins de ne pas avoir écouté Mélanie De Biaso interprétant Blackened Cities. Ce qui serait fort dommage.

Peut-on importer des fichiers sonores dans Google Play Musique à partir d’une carte SD ?

Il est parfois des questions que les utilisateurs de Chromebook posent dans le forum et puis, on ne sait pas pourquoi, ils trouvent la solution tout seul comme des grands j’ai envie de dire, peut-être en écoutant le groupe The Doors interprétant le mythique Riders On The Storm.
Ils ont la politesse en les titillant un peu de donner la manière pour justement importer des fichiers sonores dans Google Play Musique à partir d’une carte SD. Cela est simple mais il fallait y penser et puis surtout permet ainsi aux lecteurs du forum de pouvoir demain si l’usage s’en fait sentir d’effectuer la manipulation.

Savoir utiliser Google Drive pour stocker des fichiers sonores et plus encore

Stocker des fichiers sonores dans le Drive n’est pas en soit une opération périlleuse. Il suffit simplement d’avoir une bonne connexion à l’Internet, créer un dossier ou sera stocké les fichiers après transfert. Il suffira ensuite de créer un raccourci que l’on fixera dans la barre latérale gauche. Un clic sur un fichier sonore et le lecteur intégré à Chrome Os se lancera automatiquement.
L’universalité des produits de Google permettant de les utiliser avec n’importe quel système d’exploitation, il est donc possible d’alimenter le dossier ou se trouve vos fichiers sonores avec des applications tiers. Que cet apport s’effectue autant via un Chomebook, une Chromebox ou un smartphone sous Android ou même sous iOs, je retrouve les fichiers dans les quelques minutes qui suivent l’ajout. Dit ainsi cela peut sembler facile, mais je peux vous assurer qu’il existe encore aujourd’hui des personnes ne comprenant pas et je ne les blâme pas, le principe même de ce partage et du push. Mais en écoutant Route 66 de Manhattan Transfer, je suis sûr que tout deviendra limpide.

Et Google Play Music dans tout cela ?

Si l’application iTunes d’Apple a été jusqu’à présent une vraie usine à gaz, sous Android et donc Chrome Os, Google Play Music a joué dés le début dans la simplification presque extrême. Une musique que vous avez écouté hier et vous la retrouvez le lendemain. Tout est simplifié et si comme moi, vous désirez qu’elle apparaisse comme une application suivez le guide.Avec Google Play Music vous pouvez importer votre musique, comme l’acheter. Si vous êtes abonné, à vous toute la bibliothèque musicale de Google et même les clips musicaux sur Youtube. Enfin, si vous le désirez, il vous est possible de contrôler cette application grâce à Music Bubbles tout en écoutant Love To Love You Baby version longue (Disco 70s) de Donna Summer. (Attention 17.03 mns de roucoulement amoureux, cela marque.)

Et sinon comment écouter de la musique ?

Bien sûr qu’il est possible d’écouter de la musique de la manière la plus simple. Pour cela un navigateur web, une connexion à l’Internet et il suffit de taper l’url d’une station de radio pour entendre des sons. Suivant vos goûts et vos envies du moment, il y a des milliers de stations musicales à portée d’un clic de souris. Tout n’est qu’une question d’envie et de temps bien sûr.
Pourtant, si vous avez un abonnement à iTunes, il vous est possible d’écouter vos fichiers musicaux et ce de deux manières différentes. La première avec l’application iTunes directement dans votre Chromebook. La seconde s’effectue grâce au site Musih et accessible depuis votre Chromebook. Il ne vous reste plus qu’à écouter Space Oddity de David Bowie en vous rappelant qu’il y a cinquante ans en ce 20 juillet, un homme se posait pour la première fois sur la Lune.

Alors elle est où la musique ?

Au risque d’écrire une phrase bateau, la musique est partout. A vous de la découvrir au gré de vos balades sur les sites web. A vous de l’aimer suivant vos goûts, vos envies, vos joies comme vos douleurs. L’Internet comme votre Chromebook vous ouvre les portes d’une bibliothèque musicale immense. A vous de la saisir et suivre le lien défait.

Les potins de la semaine que nous n’avons pas traités et c’est bien dommage, mais nous vous en parlons quand même !

Kits d’exploitation de routeur: présentation des attaques de RouterCSRF et du piratage DNS au Brésil

Avast a mis en ligne un excellent papier présentant comment des malfaisants ont su prendre la main sur des routeurs situés au Brésil, ayant soit des failles ou des mots de passes mal sécurisés. Le but ? Modifier les DNS et ainsi rediriger tout le trafic vers des sites de Phishing ou les utilisateurs avaient droit entre autre à des publicités indésirables …. En savoir plus.

La Conférence des maires des USA adopte la résolution de ne plus payer de rançons aux pirates

Quelque soit son objectif, les personnes piratant un site web pour ensuite demander une rançon sont soit des voleurs au mieux des pirates. Ici plus de drapeau avec tête de mort, mais simplement des lignes de codes qui font d’avantage mal au porte monnaie. De nombreux maires de villes états-uniennes ayant du passer à la caisse suite à des sites municipaux bloqué et ayant causé 30 millions de dollars de dommages à au moins 200 entités, l’Assemblée annuelle des maires des États-Unis, a décidé de ne plus payer de rançon. Avis aux pirates utilisateurs ayant des fins de mois difficiles, les Usa vous sont fermés.  ….En savoir plus.

Fernando Corbató, père de votre ordinateur et de votre mot de passe, décède à 93 ans.

Connaissez-vous le nom du créateur de la fonction du mot de passe sur les ordinateurs ? Il s’agit tout simplement de Fernando Corbató, ayant eu la merveilleuse idée de créer l’obligation de s’identifier par un mot de passe. Mais il n’a pas fait que cela ! Il a aussi réfléchit et mit en place le partage du temps d’ordinateur dans les années 1960, permettant ainsi d’élaborer en quelque sorte l’ordinateur personnel…..En savoir plus.

Le gouvernement du Kazakhstan a commencé à intercepter tout le trafic Internet HTTPS dans ses frontières.

Dans la série « Je veux tout savoir de vous et je me fiche de votre liberté« , le joli et festif pays du Kazakhstan qui comme chacun sait n’est pas tendre avec les droits de l’homme même s’il se considère comme une république, a demandé aux fournisseurs de services Internet locaux de forcer leurs utilisateurs respectifs à installer un certificat délivré par le gouvernement sur tous les appareils et dans tous les navigateurs. En bref, il veut tout savoir des Kazakhstanais. ….En savoir plus.

Airmail passe à l’abonnement et présente un nouveau client pour Gmail

Si vous utilisez un produit iOs, dans la série « Je fais ce que je veux car c’est moi qui le dit » nos chers collègues du site MacG, nous apprennent  que le client mail Airmail a décidé d’être en grande parti gratuit après après avoir été payant, tout en réservant certaines fonctions à ces abonnés à des prix qui fâchent. Mais là n’est pas le plus important, car dans le même temps, un nouveau client est proposé. Son nom ? Airmail Zero, dédié uniquement à Gmail. Fonctionnant actuellement sous iOs, il pourrait éventuellement venir taper à la porte d’Android …..En savoir plus.

Cloud en France : Google Cloud, certifié HDS, devient hébergeur de données de santé

Après AWS, Microsoft et Salesforce, Google Cloud reçoit sa certification HDS (Hébergeur de Santé) pour pouvoir héberger et opérer les données personnelles de santé en France…..En savoir plus.

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :