Une semaine où le climat mondial a plus d’importance que des histoires d’ego dans le rugby français en compagnie de Google

Coupe du monde de rugby oblige, si vous avez tendance de regarder les chaînes de la TNT, vous risquez fort de « souper » du rugby du matin au soir et ce dans toutes les langues pendant un bon mois. Pour vous permettre d’être au parfum côté chance de l’équipe de France de gagner la coupe Web Ellis, du nom du créateur de ce sport mondialement connu, je vous invite à vous intéresser au XV de France et le principe de Peter.
Sinon toujours du côté de la France, si vous ne mangez pas de pesticide au petit déjeuner, sachez quand même que vous en ingurgitez de manière générale à grandes doses. Surtout les cancérigènes (Ah zut, j’ai le bras qui devient tout vert), mutagènes (Oh Papa, pourquoi j’ai une tentacule à la place du bras ?) et même reprotoxique (Tiens, je n’ai plus d’organes génitaux. Bizarre !). Si vous avez les trois en même temps, vous avez un bonus qui vous emmène direct au paradis.
Pour information : soyez rassuré, tout ce que vous venez de lire, n’existe pas et se passe dans une autre galaxie. Sinon concernant notre jolie planète ne subissant aucune pollution (C’est quoi ce mot Papa ? Je t’expliquerais quand tu sera grande !) je vous rappelle que ce vendredi 20 septembre, a eu lieu la grève étudiante pour le climat au niveau mondial. On se demande bien pourquoi ! En plus, il est prévu qu’ils remettent cela chaque semaine.

Fridays for Future

Après ce court intermède, revenons à notre sujet préféré animant de manière permanente les réunions de la rédaction, à savoir Chrome Os et par là même le Chromebook mais aussi Google, qui nous étonne toujours plus. La preuve…..

Chaque jour nous sommes quelques milliards de personnes à utiliser le moteur de recherche Google. Chaque jour plusieurs milliards de questions sont posées à cet indexeur. Elles peuvent aller de la préparation du pâté en croûte en passant par le prix actuel des Chromebook d’occasion. Chaque jour, nous pouvons être amené à poser les mêmes questions à Google. Des demandes se répétant sur …. la température du moment, un possible accident sur notre trajet journalier. Sur le long terme, cela peut devenir ennuyeux mais surtout chronophage. Pourtant Google propose un outil appelé tout simplement Alertes permettant de créer  et recevoir “des alertes lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est publié sur le Web.
Comme d’habitude, nous allons décortiquer l’emploi de cette fonction qui je suis sûr, vous rendra de nombreux services.

Alert(e)s sert à quoi ?

Cette fonction développée et proposée par Google depuis 2004, va vous permettre de recevoir des emails ou via un flux Rss, quand des nouveaux résultats sur un sujet donné apparaissent sur des sites web, réseaux sociaux, etc…..suite à l’indexation par le moteur de recherche. Vous allez ainsi pouvoir demander à être informé sur tel ou tel produit, un nom ou tout simplement lorsqu’il est fait mention de tel ou tel mot.

Comment créer une alerte ?

Avant toute création, ajoutez l’adresse googlealerts-noreply@google.com à vos contacts. Ceci permettra que tous les courriers que vous recevrez de cette adresse ne soit pas considéré comme des spams. 

Une alerte étant propre à votre demande, il s’agit de créer celle-ci afin que vous puissiez en recevoir les résultats. Pour ce faire, effectuer les opérations suivantes :

  1. Accédez à Google Alertes après vous être connecté à votre compte Gmail.
  2. Dans la zone située en haut de la page, saisissez le sujet que vous souhaitez suivre.
  3. Pour modifier vos paramètres, cliquez sur Afficher les options. Vous pouvez modifier les paramètres suivants :
    • – Fréquence des notifications
    • – Types de sites affichés
    • – Votre langue
    • – Partie du monde à partir de laquelle vous souhaitez recevoir des informations
    • – Nombre de résultats affichés
    • – Comptes qui reçoivent les alertes
  4. Cliquez sur Créer l’alerte. Vous recevrez des e-mails chaque fois que sera trouvé des résultats de recherche correspondants.

Modifier le paramétrage d’une alerte

Il est bien sûr possible de modifier une alerte. Pour ce faire, effectuer les opérations suivantes :

  1. Accédez à Google Alertes après vous être connecté à votre compte Gmail.
  2. À côté d’une alerte, cliquez sur Modifier .
  3. Si aucune option n’est visible, cliquez sur Afficher les options.
  4. Effectuez des modifications.
  5. Cliquez sur Mettre à jour l’alerte.
  6. Pour modifier la façon dont vous recevez les alertes, cliquez sur Paramètres vérifiez les options qui vous intéressent, puis cliquez sur Enregistrer.

Supprimer le paramètrage d’une alerte

Comme il est possible de créer une alerte, il est bien sûr possible de supprimer une alerte. Pour ce faire, effectuer les opérations suivantes :

  1. Accédez à Google Alertes après vous être connecté à votre compte Gmail.
  2. À côté de l’alerte que vous souhaitez supprimer, cliquez sur Supprimer .
  3. Facultatif : vous pouvez également supprimer une alerte en cliquant sur Se désabonner au bas de l’e-mail d’alerte.

Le “grand” plus dans la recherche

Google propose donc d’effectuer en quelque sorte une recherche automatisée sur des termes, mots et même des phrases. Pour ce faire, il est possible pour affiner nos demandes d’utiliser les opérateurs booléens.  Comme le rappelle le site Wikipédia un opérateur “booléen est un type de variable à deux états (généralement notés vrai et faux), destiné à représenter les valeurs de vérité de la logique et l’algèbre booléenne. Il est nommé ainsi d’après George Boole, fondateur dans le milieu du xixe siècle de l’algèbre portant son nom. Le type de données booléen est principalement associé à des états conditionnels. C’est un cas particulier du type de données logique, la logique n’étant pas toujours de type booléen”.

Important : Ces opérateurs booléens doivent toujours être écrits en majuscule. Si ce n’est pas le cas, ils seront considérés comme des termes de recherche et non comme des opérateurs.
Voici les trois principaux :

  • Opérateur AND : La recherche renvoie des résultats qui comprennent les termes situés avant et après l’opérateur. Par exemple :La requête secret AND message renvoie tous les résultats comportant à la fois le mot secret et le mot message.Les résultats de la requête from:nomdutilisateur1 AND to:nomdutilisateur2 comportent tous les messages envoyés par nomdutilisateur1 à nomdutilisateur2.
  • Opérateur OR : La recherche renvoie des résultats qui comprennent le terme qui se trouve avant l’opérateur, celui qui se trouve après ou les deux. Par exemple :La requête secret OR message renvoie tous les résultats comportant le mot secret, le mot message, ou les deux.Les résultats de la requête from : (nomdutilisateur1 OR nomdutilisateur2) comportent tous les messages envoyés soit par nomdutilisateur1, soit par nomdutilisateur2.
  • Opérateur NOT : Les résultats de la requête ne comportent pas le terme qui suit l’opérateur. Par exemple :La requête NOT secret renvoie tous les éléments qui ne contiennent pas le mot secret.Les résultats de la requête from:nomdutilisateur1 NOT to : nomdutilisateur2 comportent tous les messages envoyés par nomdutilisateur1 qui n’étaient pas destinés à nomdutilisateur2.

A ces trois fonctions, il vous sera possible d’ajouter les opérateurs de recherche suivants :

  • – Guillemets pour spécifier une expression exacte (« widget top secret », par exemple)
  • – Tiret (‑) pour exclure l’élément se trouvant après. Par exemple :
    • L’expression pommes‑bananes vous permet de renvoyer les messages mentionnant le mot « pommes », en éliminant ceux contenant à la fois le mot « pommes » et le mot « bananes ». (Vous pouvez en retrouvez d’autres en cliquant ici).

La puissance de ces différents opérateurs doit vous permettre d’effectuer une veille de manière non invasive sur votre emploi du temps. Mais ces informations peuvent être reçues autant sur votre boite d’emails que via un flux Rss, sans dépasser 1000 recherches par compte.
La facilité dans la mise en place d’une ou plusieurs recherches comme sa puissance pour être tenu au courant pour tel ou tel terme, en font un outil très performant. Il ne vous reste plus qu’a l’utiliser.

Et côté publications de la semaine, il fut proposé quoi ?

Cette semaine nous vous avons proposé comment Google va intégré un presse-papier commun entre Android et Chromebook. Ce qui a fait dire à @William GUERIN dans les commentaires :

« Une bonne évolution… J’utilise Keep mais avec ce système, cela va devenir encore plus simple!!!« 

Simple aussi la lecture de l’article de Nicolas intitulé « Test et avis du Clavier sans fil Brydge pour ChromeOS« . Cet article permit de régler par le biais des commentaires, un souci de lecture pour les malvoyants en installant deux commandes simples permettant de passer en contraste élevé comme de changer la taille de la police.

Toujours dans la volonté de vous aider, vous savez maintenant comment paramétrer un Chromebook en tant que parent.
Le même jour, la publication de l’article « La chaîne BFM TV nous livre une “expertise” dépassée sur les Chromebook » a fait couler beaucoup d’encre. Il semble même que les équipes de désinformateurs sont arrivé en masse. Ce qui fait dire à la rédaction « Enfin !!….. ils arrivent. Youpie !!!. Nous allons bien rigoler.« 

Dans un souci d’équité, nous savez maintenant comment faire vos premiers pas sur Chrome OS avec un Chromebook reconditionné. Mais vous avez aussi su comment définir vos objectifs CRM avec un Chromebook. Une gageure ? Pas du tout.

Nous avons finit la semaine de cinq jours avec un nouvel article sur Stadia intitulé GYLT une exclusivité Stadia. Si le titre vous semble assez abscons, je vous rassure tout de suite qu’il traite de….. à vous de le découvrir justement. En tout cas @Chezmoa rédacteur de cet article, est un nouveau dans l’équipe rédactionnelle du site. Il est chargé de vous informer autant qu’il le pourra sur Stadia et vous pouvez lui faire confiance pour vous écrire des articles bien documenté.

On ne pouvait pas finir la semaine sans regretter la mort de Ric Ocasek, leader du groupe The Cars. Comme a su si bien l’écrire notre confrère Bruno Lesprit du journal Le Monde, ce « compositeur, chanteur et guitariste américain réalisa une synthèse très aboutie du classicisme pop et de la new wave à la fin des années 1970« . Alors pour le plaisir…..

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

2 réflexions au sujet de “Une semaine où le climat mondial a plus d’importance que des histoires d’ego dans le rugby français en compagnie de Google”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :