Une semaine pleine de visites surprises énervantes en compagnie de Google

Avant de nous intéresser au résumé de la semaine, plein de trumperies et donc de mensonges, arrêtons-nous quelques instants sur deux événements en partie passé inaperçus.
Le premier concerne un projet de fichages géant des citoyens non membres de l’Union Européenne et ce dans le but de prévenir les attaques terroristes.
Tout d’abord rappelons la définition même du fichage. Il s’agit en l’occurrence du recueillement d’informations et bien sûr de la conservation de renseignements sur les personnes à des fins administratives, mais aussi de surveillance ou d’identification.

Les états, mais aussi les entreprises comme les organisations sociales pratiquent à des degrés divers et suivant les besoins et aussi les volontés politique, le fichage des populations, des employés, des clients, des minorités, mais aussi des délinquants à des degrés divers comme des autres catégories sociales. Même si des questions de constitutionnalité sont soulevés, tout du moins en France, il est clair que d’ici quelques années l’ensemble de la population française sera fichée. On a pu le voir avec la validation du Conseil d’Etat de la création du mégafichier TES (Titres Electroniques Sécurisés). Par le biais de cette base de données, il sera recueilli les données biométriques (visage, empreintes digitales, noms, domicile, sexe, couleur des yeux, taille, etc.) 

Pour revenir à notre Europe et son projet de fichage, signalons que le 5 février a été signé un accord préliminaire sur d’abord l’interopérabilité des systèmes d’informations au niveau de tout le continent européen. Ceci permettant ainsi de créer dans le même temps une base de données centrale ou sera porté les données d’identifications alphanumérique et biométriques (empreintes, digitales, images faciales, etc…) des personnes non membres de l’UE.
Le but d’un tel regroupement d’informations ? Permettre un meilleur contrôle des personnes aux frontières de l’Union Européenne mais surtout prévenir autant que possible les éventuelles attaques terroristes. Mais comme a souligné le directeur du Vienna Centre for Societal Security (Vicesse) et expert en matière de lutte contre le terrorisme, « dans les attentats terroristes perpétrés en Europe ces dix dernières années, les auteurs étaient souvent des citoyens européens et ne figuraient donc pas dans des bases de données qui devaient être unifiées. » Nous sommes donc informé de la non nécessité de créer de telles bases de données. Aux politiques d’intégrer eux aussi cette information.

Deuxième événement avec le décés de Mark Hollis, chanteur du groupe Talk Talk. Je ne vous ferais pas sa nécro, d’autres le font bien mieux que moi et de manière plus colorée.
Donc, Mark Hollis était un chanteur punk, devenu rockeur et ayant laissé pour la postérité quelques albums dont le fameux Laughing Stock qui fut pour des grands comme Radiohead et A. Bashung un marqueur musical important pour leurs futurs réalisations.


A la rédaction de mychromebook.fr, nous avons un principe sur lequel nous nous tenons : la rigueur dans l’information. Cela permet ainsi de mettre en ligne des articles ne pouvant pas être remis en question. La preuve…..

Tout d’abord, nous vous avons permis d’aller à la découverte du Chromebook Acer Spin 13. Vous saurez tout sur son déballage, comme de son utilisation et il parait même que c’est le Chromebook par excellence.

Comme nous ne sommes pas chien au sujet de l’information, vous avez été informé qu’un tiers de toutes extensions Chrome demande l’accès aux données utilisateur sur n’importe quel site. Surtout pas d’affolement, il ne vous reste plus qu’à communiquer par le biais de signaux de fumées, car pour le reste tout est …… pourrie. Enfin pas tout à fait quand même, il reste deux tiers, en qui vous pouvez avoir confiance.

Mais savez-vous comment ajouter des widgets Android sur le bureau de Chrome OS ? Non, ! Alors c’est le moment de lire cet article plein d’informations. Ah vous la vie de château et plus encore.

Bonne nouvelle pour tous les utilisateurs des outils informatiques fonctionnant sous Chrome OS et acceptant Linux : la lecture audio arrive enfin sur Crostini et les Chromebook. A vous les duos de vocalise avec votre poisson rouge.

Vous avez ouvert vos volets ? C’est bien, mais saviez-vous que la fenêtre pleine de menus dans Gmail est enfin arrivée ? Non ? Alors qu’attendez-vous pour vous instructionner.

Chrome Os continue de s’améliorer puisqu’il est ajouté un support pour rendre les dossiers de Google Drive disponible hors connexion. Comme quoi tout arrive.

Avez-vous une idée de comment est utilisé GDrive dans les collèges français ? Non ! C’est donc le moment pour lire ce très intéressant interview vous expliquant comme sont utilisé les produits de Google.

Google Duo arrive sur tous les appareils. Voilà c’est tout et c’est important.

Le MOFT vous connaissez ? Pourtant il signifie le Bureau Mobile pour Voyageurs. Son but ? Supporter votre Chromebook tout en étant léger. Son poids ? 65 gr tout mouillé et déplié. Ou l’acheter ? Par le biais du financement participatif Kickstarter.

De plus, afin d’être aussi complet que possible pour finir sur les parutions de la semaine, vous avez pu retrouver @nicoChromebook et bien sûr @lethargicpanda pour le Ckb Show #26.1. Ils se sont pliés en quatre, pour vous parler des nouveaux Gsm Samsung qui eux se plient en deux.


Sinon, nous recherchons …. Certains nous dirons que nous rêvons ? Sûrement mais l’espoir fait vivre. Non ?

Et comme nous ne sommes pas à un rêve près, nous recherchons aussi….

On finit (presque) comme généralement chaque semaine avec un dessin animé. Celui-ci est pour une fois en relation avec une photo d’un barbu apparue du côté de Telegram.

Habituellement nous aurions dû écrire « Voilà c’est fini…« , ce qui n’est pas le cas, puisque nous vous proposerons maintenant comme pour le dessin animé, une partie musicale. C’est peut-être inhabituel, mais le samedi c’est permis, alors autant vous en faire profiter. Une manière pour nous de vous faire aussi découvrir ces petites choses qui vous restent dans le creux de l’oreille.

Nous ne pouvions pas clore cet article sans revenir sur l’oeuvre musicale de Mark Hollis, dont sa dernière oeuvre, laisse aujourd’hui encore des traces au niveau des influences. Huit morceaux contemporains datant portant du 26 janvier 1998.

Voilà c’est fini. Passez un bon week-end et n’oubliez pas….. à la semaine prochaine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.